« La situation n’est pas alarmante ». C’est ce qu’a déclaré le porte-parole du National Communication Committee, Zouberr Joomaye, en conférence de presse ce jeudi 12 novembre.

Le porte-parole du gouvernement s’est voulu rassurant en indiquant que pour l’heure « il n’y a aucun raison que la situation se détériore ».

Il a dit attendre les résultats du  »contact tracing » avant de prendre des « mesures plus drastiques ».

« Nous avons un  »preparedness plan » du ministère de la santé et du gouvernement. Le Premier ministre et le High Level Committee prendront des mesures qui s’imposent en temps voulu ».

Zouberr Joomaye a lancé un appel à la population de faire preuve de discipline afin de ne pas permettre un nouveau lockdown et une deuxième vague.