A patient breathes with the help of oxygen provided by a Gurdwara, a place of worship for Sikhs, inside an auto rickshaw parked under a tent along the roadside amid Covid-19 coronavirus pandemic in Ghaziabad on April 26, 2021. (Photo by Sajjad HUSSAIN / AFP)

Les premières cargaisons d’aide médicale britannique, dont 100 ventilateurs et 95 concentrateurs d’oxygène, sont arrivées mardi matin en Inde, a annoncé le ministère indien des Affaires étrangères.

Le porte-parole du ministère Arindam Bagchi a tweeté des photos de ce matériel en train d’être déchargé d’un vol de la Lufthansa à Delhi, en saluant un exemple de « coopération internationale ».

La Grande-Bretagne, l’un des nombreux pays à avoir annoncé l’envoi d’une aide alors que le système de santé indien est débordé par l’explosion des cas de Covid-19, déploie plus de 600 unités d’équipement médical vital.

Au total, neuf conteneurs aériens chargés d’approvisionnement, dont 495 concentrateurs d’oxygène, 120 respirateurs non invasifs et 20 respirateurs manuels, seront envoyés cette semaine, selon le Haut Commissariat britannique à New Delhi.

De son côté, la France a précisé la nature de son « opération de solidarité » qui doit arriver en Inde d’ici la fin de la semaine.

Il s’agira de huit unités de production d’oxygène médical par générateur, de containers d’oxygène liquéfié, dont 5 acheminés dans un premier temps, permettant d’alimenter en oxygène médical jusqu’à 10.000 patients sur une journée, ainsi que du matériel médical spécialisé contenant notamment 28 respirateurs, a précisé l’ambassade de France dans un communiqué à l’AFP.