(Photo by SAEED KHAN / AFP)

L’Australie a décidé mardi de suspendre jusqu’au 15 mai les vols en provenance d’Inde alors que la pandémie de Covid-19 dans ce pays d’Asie du Sud a atteint un niveau de gravité sans précédent.

Le Premier ministre australien Scott Morrison a justifié cette décision par les « risques » que représentent les voyageurs en provenance d’Inde, parmi lesquels des milliers d’Australiens dont de célèbres joueurs de cricket.

Le Canada, les Emirats arabes unis, le Royaume-Uni et la Nouvelle-Zélande ont déjà suspendu ou restreint leurs vols  à la suite d’une hausse record des cas dans ce pays d’1,3 milliard d’habitants.

L’Australie a également annoncé sa décision d’envoyer de l’aide médicale, notamment des containers d’oxygène, des ventilateurs et du matériel de protection en Inde, où les hôpitaux sont submergés.

Le pays, qui a enregistré lundi un record mondial de 352.991 personnes contaminées en une seule journée, et un record national de 2.812 décès, a été plongé dans le chaos en quelques jours par le variant « indien ».

M. Morrison a qualifié la situation « d’épouvantable crise humanitaire ».

Cette suspension des vols intervient au lendemain de la levée d’un confinement de trois jours de ville australienne de Perth, en Australie-Occidental, après qu’un homme de retour d’Inde a contaminé dans son hôtel de quarantaine d’autres personnes.

Le virus aurait ensuite été transmis à d’autres, conduisant des responsables de cet État à demander à Canberra de durcir les mesures pour les vols en provenance d’Inde.

M. Morrison a souligné que cette suspension est temporaire et que des vols de rapatriement reprendront pour les personnes les plus vulnérables en priorité.

« Nous ne pensons pas que la solution soit d’abandonner les Australiens en Inde et de leur couper les vivres, comme certains semblent le suggérer », a-t-il ajouté.

L’Australie a fermé ses frontières à la plupart des non-Australiens en mars 2020. Toutes les personnes entrant sur son territoire doivent observer 14 jours de quarantaine, ce qui a incontestablement permis de freiner la propagation de l’épidémie.

L’Australie totalise depuis la pandémie moins de 30.000 cas de Covid-19, une maladie qui a fait 910 morts sur cette immense île-continent comptant à peine plus de 25 millions d’habitants.