Visitors take pictures with the symbol of the Tokyo 2020 Paralympic Games at the fan park in Tokyo on August 24, 2021. (Photo by Kazuhiro NOGI / AFP)

Le Japon a annoncé mercredi l’extension à la majorité de son territoire des mesures sanitaires déjà en place dans une partie du pays afin de tenter d’endiguer la propagation du Covid-19, alors que des records de contaminations sont régulièrement recensés.

« La transmissibilité du variant Delta est extrêmement forte. Nous avons besoin de davantage de coopération de la population pour dépasser cette crise », a déclaré en début de soirée le Premier ministre nippon, Yoshihide Suga.

Au total, 33 des 47 départements japonais, dont la capitale Tokyo qui accueille actuellement les Jeux paralympiques, seront désormais concernés par les mesures. Le pays connaît depuis fin juin une cinquième vague de coronavirus, la plus violente jusqu’ici.

Un nouveau record de contaminations a été enregistré au niveau national vendredi dernier (près de 25.900 cas en 24 heures), tandis qu’à Tokyo la moyenne sur sept jours des nouveaux cas quotidiens de coronavirus a plus que quintuplé en six semaines.

A cause de cette flambée des cas, le système hospitalier nippon est « dans une situation grave », avait déclaré plus tôt dans la journée le ministre chargé de la lutte contre la pandémie, Yasutoshi Nishimura.

Depuis juillet, le gouvernement a mis en place l’état d’urgence – étendu mercredi de 13 à 21 départements – lui permettant de demander aux bars et restaurants de fermer plus tôt et de ne pas servir d’alcool et de prier la population d’éviter les sorties non indispensables. Cependant ces consignes sont loin d’être rigoureusement appliquées.

Le gouvernement compte également demander aux centres commerciaux et grands magasins de restreindre le nombre de clients qu’ils accueillent simultanément, et aux entreprises de privilégier le télétravail pour réduire de 70% les déplacements quotidiens d’employés.

Un autre dispositif, moins contraignant, a été étendu mercredi à 12 départements en tout.

M. Nishimura a demandé aux gouverneurs de l’ensemble des départements concernés d’oeuvrer sans délai au renforcement de leur système médical, en mettant en place des dispensaires d’oxygène ou en s’assurant de disposer de personnel médical suffisant.

Les mesures mises en place dans les établissements scolaires seront renforcées, a-t-il ajouté, annonçant la distribution à partir de début septembre de kits de tests antigéniques.

Le pays, relativement épargné par la pandémie jusqu’à présent, avec quelque 15.600 morts recensés depuis l’apparition du coronavirus sur son sol, compte aussi sur sa campagne de vaccination. Après un démarrage laborieux, près de 42% de la population est désormais totalement vaccinée.