En vue du pèlerinage du Père Laval 2021, les organisateurs souhaitent qu’exceptionnellement cette année, en raison de la covid-19, le pèlerinage soit commémoré du 16 août au 30 septembre. Cette proposition faite lors de la réunion de la Task Force, ce mercredi, vise à permettre à un maximum de pèlerins et d’adeptes de célébrer leur foi de manière responsable et sûre.

Le Premier ministre, Pravind Jugnauth, qui préside la Task Force, a rappelé qu’en raison de la pandémie, des mesures sanitaires strictes devront être observées, ce qui entraînera l’organisation du pèlerinage dans des conditions différentes. Il a toutefois rassuré que le pèlerinage de cette année pourra se dérouler dans les meilleures conditions, avant de s’engager à ce que le gouvernement prenne en compte la majorité des propositions formulées par les différents représentants socioculturels.

Selon lui, les organisateurs encourageront, dans la mesure du possible, les fidèles à suivre la messe, qui sera diffusée à la télévision et à la radio, à leur domicile ou dans leurs localités respectives. Le chef du gouvernement a appelé les pèlerins à agir en citoyens responsables en observant toutes les mesures sanitaires strictes et en évitant les rassemblements.

Au cours de la réunion, les différentes autorités concernées ont énuméré les nombreuses dispositions qui seront prises, à savoir : la réhabilitation des routes et du sanctuaire du Père Laval, des installations d’éclairage, des équipes de réserve du Central Electricity Board, des images CCTV en direct dans le sanctuaire du Père Laval pour mieux surveiller le mouvement des pèlerins, des installations pour enregistrer les pèlerins qui convergeront vers le sanctuaire, des barrières métalliques et des clôtures afin de mieux faire respecter les précautions sanitaires, la fourniture d’installations Wi-Fi et de bannières, entre autres.