(Photo by Oli SCARFF / AFP)

Les contaminations par le nouveau coronavirus ont bondi en Europe et accéléré dans presque toutes les régions du monde ces sept derniers jours: voici les évolutions marquantes de la semaine écoulée, observées à partir d’une base de données de l’AFP.

Indicateur important, le nombre de cas diagnostiqués ne reflète toutefois qu’une fraction du nombre réel de contaminations et les comparaisons entre pays sont à prendre avec des pincettes, les politiques de tests différant d’un pays à l’autre.

– Forte accélération en Europe –

La pandémie a nettement accéléré cette semaine, avec 315.000 nouveaux cas enregistrés par jour dans le monde, soit 6% de plus que la semaine précédente, selon un bilan établi par l’AFP vendredi à 11h00 GMT.

C’est de nouveau en Europe que le rythme des contaminations accélère le plus (+28%). Le nombre de nouveaux cas quotidiens y a plus que quintuplé en trois mois (84.400 cette semaine, contre environ 15.000 début juillet).

La tendance est également à l’accélération dans la quasi-totalité des autres régions du monde: +11% en Afrique, +6% aux Etats-Unis/Canada, +3% en Amérique latine/Caraïbes, +2% au Moyen-Orient et +1% en Océanie. Seule l’Asie voit sa situation s’améliorer (-7%).

– Principales accélérations –

Le Népal est le pays où l’épidémie progresse le plus (+81%, 2.700 nouveaux cas par jour), parmi ceux ayant enregistré plus de 1.000 cas quotidiens pendant la semaine écoulée. Suivent le Mexique (+71%, 8.000), la République tchèque (+71%, 3.800), la Pologne (+70%, 2.600), la Belgique (+68%, 2.800), la Tunisie (+66%, 1.200) et l’Italie (+60%, 3.000).

– Plus fortes décrues –

La plus forte décrue est observée, pour la deuxième semaine consécutive, au Pérou (-31%, 2.900 nouveaux cas par jour), devant le Chili (-14%, 1.600), l’Equateur (-13%, 900), l’Irak (-11%, 3.900) et l’Inde (-10%, 74.700).

– Le plus de contaminations –

L’Inde est le pays ayant enregistré le plus grand nombre de nouvelles contaminations cette semaine, devant les Etats-Unis et le Brésil avec respectivement 45.700 et 25.900 nouveaux cas quotidiens. Si la tendance s’améliore en Inde et au Brésil (-4%), elle se détériore aux Etats-Unis (+5%).

Suivent la France (13.500, +17%), l’Argentine (13.100, +5%), le Royaume-Uni (12.100, +40%), la Russie (10.700, +33%) et l’Espagne (10.000, -6%).

En proportion de la population, hors micro-Etats, c’est Israël qui a enregistré le plus de cas (423 pour 100.000 habitants) cette semaine, devant le Montenegro (324) et la République tchèque (246).

– Décès –

L’Inde a enregistré le plus de décès au cours de la semaine écoulée (978 par jour), devant le Etats-Unis (689), le Brésil (611), l’Argentine (346) et l’Iran (215). Le Mexique a comptabilisé 717 morts par jour, mais une grande partie n’est pas imputable à la semaine écoulée, en raison d’une révision des chiffres.

– Bilan global –

La pandémie a fait au moins 1,063 million de morts dans le monde depuis fin décembre, pour plus de 36,5 millions de contaminations confirmées. Les Etats-Unis restent le pays le plus endeuillé avec au moins 212.789 morts, devant le Brésil (148.957 morts) et l’Inde (106.490).