Photo d'illustration

L’exercice de rapatriement des Mauriciens bloqués à l’étranger a pris fin. C’est ce qu’a annoncé lundi Nando Bodha, ministre des Affaires étrangères, au Swami Vivekananda International Convention Centre, à l’issue de la cérémonie commémorant le 186e anniversaire de l’arrivée des travailleurs indiens.

Huit vols de rapatriement sont prévus pour les Mauriciens qui ont exprimé le souhait de retourner au pays selon le calendrier établi, deux vols en provenance de Paris, un vol de Dubayy et un autre de La Réunion sont prévus dans les jours à venir. Ce qui fait que 1 200 à 1 300 Mauriciens, qui se sentent en sécurité à Maurice, le pays étant “Covid free” depuis avril dernier retourneront au bercail.

À ce rythme, on estime à 5 000 le nombre de Mauriciens qui rentreront au pays mensuellement. Le rapatriement des Mauriciens devra être fait de manière ordonnée et en toute sécurité pour éviter la résurgence d’une deuxième vague. Ceux souhaitant rentrer au pays doivent s’enregistrer sur le site web du ministère des Affaires étrangères et remplir les modalités concernant les billets et l’établissement choisi pour passer la quarantaine payante. Pour ceux qui n’ont pas les moyens de s’acquitter de ces frais, un comité a été institué pour étudier leur cas.