Le ministère de la Sécurité sociale a pris la décision de maintenir la pension de retraite des Mauriciens qui n’ont pu rentrer au pays à cause de la fermeture des frontières depuis mars.

Selon la loi, plus précisément la Regulation 5 (4) (a) du National Pensions (Claims and
Payment) Regulations 1977, il est prévu que la pension de retraite ne soit plus payable à une personne ayant passé plus de six mois hors du pays.

Toutefois, dans un esprit de soutien aux personnes âgées, cette décision exceptionnelle a été prise en vue d’apporter des amendements au National Pensions (Claims and Payment) Regulations 1977.

Ces amendements permettront le paiement des pensions de retraite aux bénéficiaires qui se trouvent à l’étranger, pour la période du 19 mars, date de la fermeture des frontières, et ce, jusqu’à la réouverture des frontières.

A noter que, selon les informations du ministère, environ 1 371 personnes bénéficieront de cette mesure.