Le porte-parole du National COVID-19 Crisis Committee, le Dr Zouberr Joomaye, renvoie les hôteliers à leurs responsabilités dans l’entame de la nouvelle phase de réouverture des frontières. C’est ce qu’il a fait comprendre lors d’un point de presse hier après-midi.
« Tou dimounn ki pou vini bizin res an karantenn. Dan lotel kot zot pe ale zot pou bizin res an izolasion dan zot lasam. Bann servis otelie bizin asir servis. Responsabilite bann otelie angaze ek pou bizin obzerv tou bann reg saniter ki finn kominik a zot. Ena enn kad dan lakel zot bizin opere pou protez zot anploye ek pou fer an sort ki sa pa propaze depi lotel », a déclaré le Senior Adviser bénévole au Bureau du Premier ministre. Selon lui, la plateforme de réservation mise en place pour les voyageurs entrant à Maurice fonctionne depuis lundi. « Bann dimounn pe kapav rezerv biye ek lotel pou retourn Moris. Bann etranze, bann ki ena residence permits, occupational ou work permit e pou bann lezot kiksoz pe kapav fer zot rezervasion », dit-il.
Le Dr Zouberr Joomaye a laissé entendre qu’à hier, le nombre de réservations faites était de 362 passagers pour venir à Maurice après le 1er octobre. À titre de comparaison, la capacité d’un avion A380 d’Emirates Airline est de plus de 853 passagers. Parmi ces 362, figurent 179 Mauriciens et 183 étrangers ou encore ceux détenant divers autres passeports. À ce stade ces passagers qui débarqueront à Maurice ont choisi des hôtels trois étoiles ou encore quatre hôtels et ils sont très peu à avoir réservé des hôtels cinq étoiles.
Dr Catherine Gaud a affirmé que la formation du personnel des hôtels, soit environ 100 employés, par les autorités sanitaires se poursuit actuellement. Celle-ci consiste entre autres à former ceux qui devront prendre en charge les voyageurs qui arrivent. Ces employés sont formés sur les aspects pratiques des protocoles sanitaires mis en place dont les gestes barrières. La formation s’échelonne sur plusieurs jours afin que ceux concernés puissent se doter des connaissances adéquates afin de parer à n’importe quelle éventualité.
Pour l’heure, l’on compte 14 cas actifs à Maurice qui sont sous traitement à l’hôpital ENT et il y a 1097 personnes réparties dans les 13 centres de quarantaine du pays.