Alors que certains se vantent fièrement sur les réseaux sociaux d’avoir fait le vaccin contre la COVID-19, d’autres s’y opposent toujours. Pour ces derniers, les semaines à venir risquent d’être compliquées, surtout pour ceux devant reprendre le travail dans les secteurs où le vaccin est presque quasiment obligatoire. Certains secteurs d’activités pourraient ainsi imposer à ses employés le « leave without pay » (congé sans solde) s’ils ne respectent pas les conditions imposées, soit la vaccination ou la présentation d’un test PCR négatif chaque 7 jours.

L’inquiétude s’installe au sein des employés de ces établissements où certains courent, parfois sans rendez-vous, vers les centres de vaccination et où d’autres attendent les communications officielles qui devraient tomber cette semaine pour décider de la marche à suivre.

Par ailleurs, les personnes qui ne pourront se faire vacciner pour des raisons de santé devront se rendre dans l’un des cinq hôpitaux du pays pour que deux médecins attestent la non-vaccination à travers un certificat médical qui pourra ensuite être présenté à l’employeur.