(Photo by Ina FASSBENDER / AFP)

Plus de masque au Danemark: le ministère des Transports a annoncé vendredi la levée de l’obligation de son port dans les transports publics, seul endroit où il était encore exigé, conséquence de l’assouplissement des règles de distanciation sociale.

« Nous sommes maintenant dans une situation (…) où une grande partie de la population est vaccinée, et nous retournons à une vie quotidienne plus normale. Cela signifie que nous pouvons dire adieu aux masques dans les bus, les trains et le métro », a dit le ministre des Transports Benny Engelbrecht, cité dans un communiqué.

L’obligation, introduite le 22 août 2020, disparait à partir du samedi 14 août. Initialement, sa levée était prévue pour le 1er septembre.

Mercredi, les autorités sanitaires du royaume scandinave de 5,8 million d’habitants, qui compte environ un millier de nouvelles contaminations par jour, avaient adouci leurs recommandations de distanciation sociale, arguant de l’importante couverture vaccinale (plus de 60% de la population).

« Nous avons maintenant un bon contrôle de l’infection à travers la société, car de nombreuses personnes ont accepté l’offre de vaccination. Par conséquent, nous pouvons adapter les recommandations de prévention de manière à ce que les gens puissent conserver un quotidien normal tout en respectant le principe de prévention », a expliqué dans un communiqué la directrice-adjointe de l’Agence nationale de santé, Helene Bilsted Probst.

Le port du masque reste toutefois de vigueur dans les avions et les aéroports du pays, où sont appliquées les règles internationales du transport aérien.