Source : CIM Group

Pour permettre à des familles de souffler financièrement, Cim Finance a mis en place un service de rééchelonnement de crédit avec plusieurs options de moratoire pour ses clients ayant souscrit à un crédit à la consommation. Ainsi, ceux subissant une baisse de revenus pourront obtenir un délai supplémentaire, entre un et six mois, pour rembourser le capital. La période de remboursement et les mensualités pourront également être renégociées en fonction de la situation financière de ces derniers.

L’objectif est d’alléger le budget des ménages gravement affectés par la crise. « Nous sommes conscients de l’impact économique de la crise sanitaire sur nombre de familles mauriciennes. C’est pour cela que nous avons travaillé sur diverses options pour rééchelonner le remboursement des crédits à la consommation et des prêts. Nous leur proposons un report du remboursement du capital, qui peut varier entre un et six mois. Il est possible de garder la même période de remboursement ou de la décaler dans le temps, tout en renégociant les mensualités. Nous proposons ensuite à nos clients l’option de refinancer leur crédit à travers un prêt avec une maturité et des mensualités adaptées.

Dans tous les cas, nos conseillers seront toujours aux côtés de nos clients pour trouver les solutions les plus appropriées en fonction de leur situation financière », explique Mark van Beuningen, Group CEO de Cim. À ce jour, l’institution financière a reçu plusieurs demandes concernant plus de 900 accords de crédit pour un montant avoisinant les Rs 25 millions.