Dawood Ajum Rawat, ancien Chairman Emeritus du défunt groupe BAI, a été débouté devant le Tribunal de Première instance francophone de Bruxelles pour des réclamations d’un milliiard de dollars américains (Rs 43 milliards) contre la République de Maurice suite à l’écroulement de ce conglomérat. Le prononcé du jugement s’est déroulé le 30 juin à Bruxelles avec l’ex-patron de la BAI devant faire les frais de cet appel contre la décision du tribunal arbitral des Nations unies en date du 6 avril 2018.

Avec ce jugement de 13 pages, signé du panel du Tribunal d’appel, Van Den Broeck, Delvaux et Malengreau, l’ex-Chairman Emeritus du groupe BAI a eu moins de chance que Vickram Bhunjun dans l’affaire Betamax avec Rs 5,6 milliards de réclamations déjà empochées.Dans l’appel au Tribunal de première instance Francophone de Bruxelles, la République de Maurice était représentée par Me Rajesh Ramloll, Deputy Solicitor General comme dans le cas devant le tribunal arbitral des Nations unies précédemment.