Cour intermédiaire

Vanessa Curpen a été condamnée à une peine de cinq ans d’emprisonnement en Cour intermédiaire, ce jeudi 30 juillet. Elle était poursuivie pour “wounds and blows causing death without intention to kill” après la mort de son enfant en 2007.

Selon son époux, le couple s’est disputé après que Vanessa Curpen ait accouché dans leur maison, à Goodlands. Il n’a pas été en mesure de dire ce qu’il était advenu de leur enfant par la suite, car il s’était absenté.

Vanessa Curpen avait soutenu, pour sa part, que son bébé serait « tombé » de ses mains, mais qu’elle n’avait à aucun moment l’intention de le tuer.

L’autopsie du chef médico-légal de la police, le Dr Gungadin, a écarté la thèse d’une chute, soutenant que la mort du nouveau-né aurait pu être causée par des coups violents infligés à la tête ou par une projection sur une surface dure.

Le nouveau-né est décédé d’une fracture du crâne.