Avec l’annonce de la démission du ministre des Affaires étrangères, Nando Bodha, du gouvernement et des instances du MSM, ce samedi 6 janvier, Rama Valayden a affirmé qu’il y avait un « courant de transmission entre lui et moi”.

« Mo kontan ki so bon sans finn prevalwar », a soutenu l’homme de loi, qui avait exprimé le souhait, lors du rassemblement des  »Avengers » à La Louise, de voir Nando Bodha les rejoindre.

« Nou dir li vini. Nou kone ki to finn dir. Mo dir twa vini », avait déclaré l’avocat le 31 janvier.

« Je suis sûr que les compétences de Nando Bodha pourront servir pour connaitre la vérité sur les affaires en cour », a-t-il ajouté ce samedi.

Rama Valayden lance désormais un appel à Ivan Collendavello, et aux députés Gilbert Bablee et Sandra Mayotte, de les rejoindre dans ce combat “pour sauver le pays”.

“L’histoire se souviendra comment cette génération a pris le dessus contre la corruption pour sauver le pays”, a-t-il conclu.