La grève de la faim, la troisième que Clency Harmon projetait d’entreprendre à partir de mardi prochain, n’aura pas lieu. Le président de l’Association justice, réparation et restitution a pris la décision hier après-midi, à la suite d’une rencontre organisée à l’initiative du vice-Premier ministre et ministre du Tourisme, Steven Obeegadoo.

Harmon était accompagné du professeur Rajen Narsinghen qui le conseille volontairement et il y avait d’autres interlocuteurs présents. Clency Harmon déclare avoir pu ainsi transmettre les doléances de son organisation au vice-Premier ministre, dont la nécessité d’amender la Court’s Amendment Bill qui prévoit la mise sur pied d’une division de terres (Land Division) dans le cadre de la Cour suprême. L’Association milite pour que cette division dispense la justice également selon la loi d’équité (lire plus loin l’interview de Jack Bizlall autour de la question).

Clency Harmon déclare avoir apprécié la démarche d’ouverture de Steven Obeegadoo et il lui fait confiance de porter les revendications des victimes de dépossession de terres au plus haut niveau du gouvernement. « Il nous a dit qu’il va le faire au mieux de ses capacités. Nous attendons de voir quelle sera la réaction du gouvernement. Pour le moment donc, j’ai décidé de suspendre ma grève de la faim envisagée pour mardi prochain », a conclu Clency Harmon.