Le Premier ministre, Pravind Jugnauth, a procèdé au dévoilement d’un buste de feu Virendra Ramdhun, ancien président de cette organisation socioculturelle, ce samedi, 7 novembre, à l’Hindu House.

Les célébrations sont placées cette année sous le thème “l’unité nou fierté”, l’Hindu House mettant l’accent sur l’unité dans la diversité, le partage et le mauricianisme.

Pour le Premier ministre, la féte de Divali est une célébration religieuse qui possèdent aussi un aspect social important.  » Cette fête de la lumière qui au fil des années comme la fête de noël, la fête Eid ou encore la fête du printemps, prend une dimension nationale », a déclaré le PM dans son discours

Selon la présidente de l’Hindu House, Lutchmee Ramdhun Bundhun, Divali a été célébrée sur le plan national à l’Hindu House depuis ces 16 dernières années grâce à Virendra Ramdhun. Au fil des années, Divali est devenue une fête nationale qui, selon elle, « est le reflet de l’unité dans la diversité ».

« En ces moments difficiles, avec la prévalence de la COVID-19 dans le monde, il est nécessaire de se serrer les coudes, d’oublier nos différences et notre haine, et de travailler ensemble », soutient l’archarya Sooklall, le “head priest” de l’Hindu House.

Pour ce dernier, Divali transcende les barrières et célèbre la victoire du bien sur le mal, de la lumière sur les ténèbres.

Cette célébration marque aussi le retour triomphal du Dieu Ram à Ayodhya après sa victoire sur Rawan. Un yaj et une Award Ceremony ont aussi été au programme.

À noter que cet événement est organisé en collaboration avec le ministère des Arts et du Patrimoine culturel ainsi que la municipalité de Port-Louis.