Le Directeur des poursuites publiques (DPP), Me Satyajit Boolell, SC, souhaite que la lumière soit faite sur les circonstances ayant mené au décès du jockey Nooresh Juglall (30 ans) lors de la journée inaugurale des courses, organisée à huis clos au Champ de Mars ce 15 mai. Le jockey avait en effet fait une lourde chute lors de la 7e course, alors qu’il montait Rule The Night. Le DPP est ainsi venu avec l’institution d’une enquête judiciaire devant la cour de district de Port-Louis.

L’affaire a été logée devant cette instance et sera appelée pro-forma le mardi 25 mai pour déterminer le début des audiences, qui devraient avoir lieu incessamment. Une liste de 19 témoins a été soumise au tribunal à cet effet. On y trouve notamment le président du Mauritius Turf Club (MTC), Jean-Michel Giraud, le jockey Benedict Woodworth, qui avait également chuté lors de cette 7e course, ou encore des personnes responsables de l’entretien de la piste.

Lors de cette terrible chute, qui a entraîné un autre jockey et son cheval, Nooresh Juglall avait été transporté d’urgence à la City Clinic. Grièvement blessé, il devait succomber dans la soirée de ce 15 mai. Une fin tragique qui avait soulevé un vent de sympathie, non seulement à Maurice, mais aussi à l’étranger. Après cette triste nouvelle, le DPP avait annoncé sur les ondes des radios le lendemain vouloir initier une enquête judiciaire afin de déterminer s’il y a eu quelconque négligence ou problème ayant pu mener à la chute fatale du jockey.

À noter par ailleurs que la police scientifique avait fait le déplacement au Champ de Mars en début de semaine dans le cadre de l’enquête policière en cours.