Ravin Jany (39 ans), chauffeur privé du ministre Alan Ganoo, aurait tenté d’intimider une équipe de l’Anti Drug and Smuggling Unit (ADSU) qui perquisitionnait sa maison à Tamarin mardi soir en jouant sa proximité avec son patron.

« Lapolis pa pou kapav fer mwa narnien ! Mo Advisor Alan mwa ! » Ce qui n’a toutefois pas empêché les policiers de fouiller de fond en comble son domicile, Avenue des Rougets, au Morcellement Mont Calme, Tamarin.

Lors de la perquisition, l’Adsu a mis la main sur 13 sachets de cannabis, un petit paquet de cette même drogue ainsi qu’une somme de Rs 19 075, soupçonnée de provenir d’une activité illicite. Outre Ravin Jany, son frère Rajen Jany (34 ans) et leur soeur Connita Jany (37 ans), présents lors de la fouille, ont aussi été arrêtés. La valeur de la drogue est évaluée à moins de Rs 10 000.

Bien que les suspects disent être de simples consommateurs, les enquêteurs, eux, s’interrogent sur la présence de 13 sachets de cannabis déjà préparés, ce qui, selon eux, laisse penser que ceux-ci devaient être livrés à un ou plusieurs client(s). Interrogés sur leurs contacts, les Jany sont toutefois restés silencieux. Ils ont été inculpés sous une accusation provisoire de “possession of cannabis for the purpose of distribution” au tribunal de Bambous. À ce stade, l’Adsu n’a pas encore confirmé si leurs cellulaires feront l’objet ou non d’un décryptage.

Ravin Jany, lui, est proche du ministre Alan Ganoo, à qui il a même donné un coup de main durant la dernière campagne électorale. Il faut dire que le chauffeur est considéré comme étant un « travailleur social » très actif dans l’ouest du pays, surtout entre Beaux-Songes et Le Morne.

Il s’était rapproché de la politique dès son plus jeune âge, ayant en effet été autrefois président du Centre de jeunesse de Tamarin, où il a d’ailleurs organisé plusieurs activités sportives à l’intention des jeunes. Après avoir perdu son emploi au sein des collectivités locales, il a alors été employé comme homme à tout faire par Alan Ganoo, puis comme chauffeur privé. Poste qu’il occupe d’ailleurs jusqu’à présent.