COVID-19 oblige, le Festival International Kreol annuel a été remplacé par le Festival Kiltir ek Langaz Kreol Morisien. L’objectif de ce festival, qui se déroulera du 5 au 13 décembre, consiste à réunir tous les Mauriciens autour d’une panoplie d’événements pour bien terminer 2020.

Le thème retenu : « Nou viv ansam nou rebondi ansam. »

Les dessous de cet événement, qui regroupe les trois îles de la République à savoir, Rodrigues, Agalega et Chagos, ont été dévoilés hier après-midi par le comité organisateur présidé par le Premier ministre adjoint et ministre des Terres et du Logement, Steven Obeegadoo à Ebène. « Ce festival est une célébration de notre façon de vivre et cadre avec les fêtes de fin d’année. Nous célébrons notre vivre-ensemble après les difficultés de cette année », avance-t-il. Pour le ministre, aucune façon n’existe pour relever le défi de la COVID-19 ou du MV Wakashio sauf en devenant « un peuple encore plus résilient ».

Également impliqué dans l’organisation de ce festival, le ministre de l’Énergie, Joe Lesjongard fait ressortir le contexte particulier dans lequel se tient cet événement. « Nous sommes dans un contexte totalement différent avec la COVID-19 et post-Wakashio. Nous avons vécu une année difficile mais il est important de la terminer dans un moment de réjouissance. »

Le slogan du festival, ajoute-t-il, démontre le vivre-ensemble des Mauriciens afin de mieux rebondir. Selon lui, le festival même se veut innovant car plusieurs événements sont prévus dans différentes régions du pays. Il fait ressortir que de nombreux artistes mauriciens auront l’opportunité de terminer l’année sur une bonne note en participant au festival. Il en appelle à la population pour qu’elle participe à toutes les activités en dépit des contraintes budgétaires.

Le festival débutera le samedi 5 décembre avec une conférence sur le Kreol Morisien de 9h à 16h à l’hôtel Labourdonnais. Cet événement sera allié à une expo-vente littéraire. Elle sera suivie par une soirée de poésie au centre Nelson Mandela à La Tour Koenig de 19h à 21h. Ce même jour un « Bal rann zariko » se tiendra de 13h à 17 h au Goodlands Social Welfare Centre, au Sir Leckraz Teelock SSS de Flacq et au SSS Swami Sivananda de Bambous.
Le théâtre mauricien sera à l’honneur avec un « festival teat » le dimanche 6 décembre de 18 h à 19 h à Pointe Canon et le lundi 7 de 19 h à 20 h au Théâtre Serge Constantin à Vacoas. Une pièce de Raj Gokhool y est prévue le mercredi 9 de 19 h à 20 h.  La pièce de Gaston Valayden sera jouée le vendredi 11 décembre de 19h à 21h au théâtre Serge Constantin.

Le « festival teat » sera suivi d’un « festival cinéma ». Une projection du long métrage Lonbraz kann est prévue le lundi 7 décembre de 18h à 21h au MCine de Trianon. Des courts métrages seront de la partie le mercredi 9 décembre de 18h à 21h à MCine de Flacq. Un court métrage est programmé pour le jeudi 10 décembre de 18 h à 21 h à MCine de Trianon. Un autre est prévu le vendredi 11 décembre de 18h à 20 h, cette fois-ci à MCine de Port-Louis. Il est également question d’un défilé de mode le mercredi 9 décembre de 19 h à 20 h à Hennessy Park Hotel. Une journée sur les jeux d’antan est prévue le jeudi 10 décembre de 10h à 15 h au musée de l’esclavage. Et le vendredi 11 décembre, une « sware tipik » sera organisée au Morne de 19h à 22h. Ce même jour, un concert hommage à Ino Nakeed se tiendra de 19 h à 22 h au Stade Père Laval à Sainte Croix.

La veille de la clôture du festival, un « Bal rann zariko » sera organisé de 13h à 17h au SSS Swami Vivekananda à Souillac et un autre à la municipalité de Quatre-Bornes. Et de 18h à 22 h, un « festival lamizik » est programmé à la municipalité de Curepipe.

Le festival se terminera par une régate le 13 décembre au Mahebourg Waterfront. Selon le ministre des Sports, Stephan Toussaint, l’aval du ministère de l’Environnement a été obtenu . Plusieurs activités sont prévues, telles l’initiation aux sports nautiques pour les jeunes et les moins jeunes. Un appel est aussi lancé aux artisans d’exposer et vendre leurs produits. Priorité sera accordée aux entrepreneurs vivant sur le littoral. Un défilé de bateaux traditionnels est aussi prévu et la fédération de voile supervisera la régate. Qui plus est, un concert aura lieu de 18h à 22h après la régate.

Lors de la présentation du programme, le logo du festival a été dévoilé. L’inspiration provient du Nautilus pour démontrer la résilience du peuple mauricien.