Le sort de l’une des enseignes phares du pays en termes d’électroménagers, Cash & Carry, est enfin fixé. Les créanciers, lors d’un Watershed Meeting, ont pris la décision de mettre l’enseigne en liquidation à compter du 18 décembre.

Placée sous administration volontaire depuis le mois de novembre suite à une baisse au niveau de ses chiffres d’affaires depuis l’apparition de la pandémie de Covid-19, Cash & Carry n’a pas été en mesure de se relever depuis.

Dans une lettre envoyée aux employés par l’administrateur Huns Biltoo, associé chez KPMG, il est indiqué que leur salaire de décembre, y compris le bonus de fin d’année, a déjà été payé.

La lettre stipule également : « Any other claim that you may have against the company will be considered as per the provisions of the insolvency Act ».

Le ministre Callichurn, en conférence de presse, avait pourtant déclaré, pas plus tard que la semaine dernière, que l’entreprise était fermée en raison de l’inventaire des stocks.

Les employés devront ainsi se tourner vers le workfare programme du gouvernement afin de recevoir un support financier en attendant de décrocher un nouvel emploi.