La plateforme de L’Espoir, regroupant le leader de l’opposition et leader du PMSD, Xavier-Luc Duval, le leader du MMM, Paul Bérenger, le leader du Reform Party, Roshi Bhadain, et Nando Bodha, s’est réuni ce samedi, 8 mai, au Suffren.

Le leader de l’opposition a commenté sa participation aux consultations virtuelles du Fonds monétaire international sur l’état de l’économie du pays. Pour le leader du PMSD, “c’est l’un des rapports les plus durs du FMI”.

« Lorsque le FMI publiera son rapport sur le gouvernement, il sera très diplomatique. Selon le FMI, un  »fiscal consolidation will be necessary ». Le FMI préconise que le gouvernement prépare des plans pour augmenter la taxe et soutenir son train de vie. L’institution internationale soutient également que le gouvernement à gaspiller des sous à droite et à gauche. Il estime également que le GDP a baissé par 15% en 2020 et qu’en 2021, il augmentera par 5%. Nous serons encore bien loin de 2019. Le FMI indique également que la loi concernant la BOM devra être reformée », a déclaré XLD.

Par ailleurs, suivant le statement de la Banque de Maurice en anticipation au communiqué officiel du FMI, XLD affirme que la dette du gouvernement est passée de 91.3% à 98%.

À savoir que le rapport formel du FMI sera publié après le budget.

Paul Bérenger craint, quant à lui, que Maurice ressemble davantage au Brésil où il n’y a plus de démocratie, avec la disparition de l’état de droit.

« Lorsque nous observons ce qui se passe avec le fléau de la drogue à Maurice, de jour en jour, le danger que notre pays termine comme le Brésil augmente. Chaque Mauricien doit prendre ses responsabilités pour arrêter cette descente en enfer. Et pour ce faire, il faut faire le gouvernement actuel partir le plus vite possible ».

Concernant le renvoi des élections municipales, le leader des mauves condamne le fait que le gouvernement n’a pas pris une telle décision « sans prendre l’engagement que les élections auront lieux dès que possible dans le texte de loi ».

Nando Bodha craint, pour sa part, une 3ème vague de la Covid-19. « C’est clair aujourd’hui que le virus peut apparaître n’importe où dans le pays. Pour éviter cette 3eme vague, il faut assumer tous les gestes sanitaires »

Nando Bodha demande en outre la démission de la ministre de l’Egalité des genres suite aux propos injurieux balancés au parlement.