Photo illustration

Selon Statistics Mauritius, au premier trimestre 2020, le déficit commercial s’élevait à Rs 24,8 millards, soit une baisse de 26%, comparé aux Rs 33,6 milliards du trimestre précédent, et une diminution de 7,5% en comparaison aux Rs 26,9 milliards du trimestre correspondant en 2019.

Sur la base des tendances et des informations provenant de diverses sources, Statistics Mauritius évalue le déficit commercial pour 2020 à environ Rs 123 milliards, c’est-à-dire 0,3% de plus par rapport aux Rs 122,9 milliards de 2019.

Exportations

Pour le premier trimestre de 2020, la recette totale des exportations a diminué de 0,8%, par rapport au trimestre précédent, et de 1%, par rapport au trimestre correspondant de 2019, pour atteindre Rs 19,1 milliards.

Cette réduction s’explique principalement par la contraction des exportations pour les produits suivants : huiles, graisses et cires d’origine animale ou végétale(-42,9%) ; produits chimiques et produits connexes (-15,2%) ; articles manufacturés divers (-12,4%) ; combustibles minéraux, lubrifiants et matières apparentée (-9,9%) ; articles manufacturés classés principalement d’après la matière première (-7,4%) ; et machines et équipements de transport (-3,8%).

Toutefois, la baisse a partiellement été compensée par la hausse concernant l’approvisionnement des navires (+ 23,1) ; les matières brutes non comestibles à l’exception des carburants (+ 13,6%) ; et les produits alimentaires et animaux vivants (+ 4,7%).

Selon Statistics Mauritius, les prévisions des exportations totales pour 2020 se situent autour de Rs 63,8 millions, soit une réduction de 19,3% inférieur comparé aux Rs 79,100 milliards en 2019.

Importations

Quant aux importations, hors des éléments exceptionnels comme les équipements pour le métro, elles ont coûté Rs 44 milliards pour le premier trimestre de 2020, soit une baisse de 16,8% par rapport au trimestre précédent et de 4,8% par rapport à la même période en 2019.

Pour 2020, la valeur des importations sera d’environ Rs 187 milliards, incluant les éléments exceptionnels tels que les rames de métro et l’accélérateur linéaire utilisé dans le traitement du cancer. Ce montant est inférieur par 7,4% au total des importations de Rs 202 milliards en 2019.