Le gouvernement japonais a accordé un prêt de 30 milliards JPY, soit environ Rs 11,5 milliards, au gouvernement mauricien afin de lutter contre les effets économiques de la pandémie de COVID-19. Ce prêt, avec un taux d’intérêt de 0,01%, est remboursable sur une période de 15 ans.

Le ministre des Finances, Renganaden Padayachy, et l’ambassadeur japonais à Maurice, Kawaguchi Shuichiro, ont procédé hier à la signature de cet accord. Le gouvernement japonais a aussi accordé une assistance financière de 600 millions JPY, soit environ Rs 225 millions, pour l’approvisionnement d’un système de surveillance de radar de nos côtes.

Ce prêt de Rs 11,5 milliards sera, selon le ministre des Finances, utilisé dans le cadre d’un “Budget support” en marge du plan de relance économique. « Cela témoigne de la confiance que les institutions internationales et les pays étrangers accordent à Maurice et à l’économie mauricienne. Les pays étrangers n’auraient pas accordé de l’argent si Maurice ne jouissait d’une bonne réputation », a laissé entendre Renganaden Padayachy.