Les offres attractives et les événements organisés durant la période festive ont produit des résultats encourageants. En effet, les hôtels du groupe Lux Island Resorts à Maurice ont enregistré un chiffre d’affaires de Rs 252 millions au cours du trimestre se terminant au 31 décembre 2020.

Cependant, bien qu’il représente une amélioration de 65 % par rapport au trimestre précédent, ce résultat constitue une baisse de 78 % en comparaison au trimestre correspondant lors de l’année financière 2019-2020. Le groupe hôtelier, qui continue à subir de plein fouet l’impact de la pandémie de COVID-19, a publié son bilan financier le vendredi 22 janvier.

La hausse des revenus, les mesures mises en place pour maîtriser les coûts et le “Wage Assistance Scheme” du gouvernement ont permis de réduire les pertes liées aux opérations, évaluées à Rs 118 millions au deuxième trimestre de l’année financière en cours. Les revenus avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement (EBITDA) du groupe pour le semestre affichent un résultat négatif de Rs 73 millions. Ainsi, les pertes pour le trimestre et semestre se terminant au 31 décembre 2021 s’élèvent à Rs 191 millions et Rs 556 millions respectivement.

« La pandémie de COVID-19 continue à sévèrement affecter nos activités commerciales en raison des restrictions de voyage qui sont toujours appliquées afin de contenir la propagation du virus. De nombreuses incertitudes demeurent quant à une reprise du secteur qui prendra évidemment du temps. Cependant, les dernières rénovations entreprises dans nos hôtels et l’ouverture de LUX* Grand-Baie, prévue pour octobre prochain, font que nous sommes confiants que le groupe sortira plus fort lorsque la reprise interviendra », explique Désiré Elliah, Chief Executive Officer de Lux Island Resorts.
À Maurice, les mesures de quarantaine ont été prolongées jusqu’au 31 mars 2021, alors que les voyageurs en provenance d’Afrique du Sud et du Royaume-Uni, ou ayant transité par ces deux pays, ne sont pas autorisés à entrer sur le territoire jusqu’au 31 janvier. Aux Maldives et à l’île de La Réunion, où le groupe possède des établissements, les modalités d’entrée incluent des prises de température ainsi que des tests réalisés avant l’embarquement et à l’arrivée.

Aux Maldives, LUX* South Ari Atoll a obtenu des résultats satisfaisants compte tenu du contexte actuel. En effet, l’hôtel a enregistré un taux d’occupation de 54% durant le deuxième trimestre de l’année financière en cours, atteignant même 87% durant le mois de décembre 2020. Grâce à cette performance, l’établissement a généré un chiffre d’affaires de Rs 406 millions, soit sept fois le montant enregistré au cours du premier trimestre de l’année financière 2020-2021. Par conséquent, l’hôtel a permis de générer des profits de Rs 24 millions. À l’île de La Réunion, les résultats de LUX* Saint-Gilles sont positifs puisque le chiffre d’affaires et les profits opérationnels s’élèvent à Rs 191 millions et Rs 2 millions respectivement. Tous deux sont en nette progression par rapport au trimestre précédent.

Par ailleurs, les actionnaires ont approuvé l’émission de 100 “bonds” d’une valeur nominale unitaire de Rs 10 millions lors d’une assemblée générale spéciale qui s’est tenue le 30 décembre 2020. Cette mesure fait suite au Subscription Agreement que le groupe a signé avec la Mauritius Investment Corporation pour l’achat d’obligations convertibles en actions d’un montant de Rs 1 milliard. Ce soutien financier viendra ainsi s’ajouter au fonds de roulement du groupe hôtelier, lui donnant ainsi les moyens nécessaires pour honorer ses engagements auprès de ses partenaires.