Le Strategic Partner de la banque Afrasia, la National Bank of Canada a servi une mise en demeure à la Banque de Maurice contestant la nomination d’Afsar Ebrahim sur le nouveau conseil d’administration de cette banque commerciale local. En effet, après les délibérations de la Special Meeting of Shareholders tenue mardi dernier durant laquelle les noms d’Inderjit Bedi (indépendant), Jan Boullé (IBL), Brian Davis (NBC), Isabelle Alavares Pereira de Melo (IBL), Afsar Ebrahim (indépendant), Giri Jadeja (indépendant), Aslam Kanowah (Instrasia), Jean Raymond Rey (IBL) et Christian St-Arnaud (NBC) ont été soumis pour être les nouveaux directeurs du nouveau conseil d’administration, sujet à l’approbation de la Banque de Maurice, le partenaire d’IBL, la Banque Nationale du Canada, semble ouvrir le bal pour une Board Room War II en contestant le choix d’Afsar Ebrahim, ancien Deputy Chief Managing Partner de la firme BDO.

Dans la mise en demeure servie à Afrasia et la Banque Centrale hier après-midi, les Canadiens affirment qu’Afsar Ebrahim ne peut être nommé directeur indépendant d’Afrasia. D’ailleurs, le principal concerné y est aussi annoncé comme le prochain Chairman de cette banque du privé.

La NBC avance qu’IBL Ltd « was, at all material times, an important client of Mr Afsar Ebrahim and of BDO » et que le principal concerné « acted as the lead partner and lead adviser for all such IBL matters while at BDO and he benefitted in a material way, directly and indirectly from such a relationship with IBL ». Les Canadiens s’appuient sur les Guidelines on Corporate Governance de la BoM qui définissent qu’un directeur indépendant « having no relationship with, or interest in, whether past or present, the financial institution or its affiliates which could or could reasonably be perceived to materially affect his judgment in the interest of the financial institution ».

Afsar Ebrahim a en effet quitté BDO en juin dernier et est désormais à la tête de Kick Advisory Services. Mais selon la NBC, sa position de directeur indépendant serait compromise. C’est parti pour une nouvelle série de Board Room Wars au niveau d’Afrasia dans un contexte particulier où celle qui gère ce dossier au niveau de la BoM, la Second Deputy Governor, Hemlata Sadhna Sewraj-Gopal est en congé et ce, jusqu’à la fin de ce mois. Affaire à suivre…