PHOTO ILLUSTRATION

Rs 13,6 milliards de moins dans les caisses par rapport à la même période l’année dernière

Les derniers chiffres publiés par Statistics Mauritius montrent, encore une fois, à quel point la fermeture des frontières et les restrictions de voyage affectent le secteur touristique. Les touristes ont disparu de nos écrans radars depuis plusieurs mois, entraînant un écroulement brutal des recettes en devises étrangères.

Dans le détail, les arrivées touristiques se sont effondrées de 304 842 (au premier trimestre 2020) à 2 772 au premier trimestre 2021. Les arrivées par voie aérienne ont chuté de 275 418 à 2 648 au premier trimestre de cette année, alors que celles par voie maritime ont régressé de 29 424 à 124. À noter que de janvier à mars 2021, aucun bateau de croisière n’a accosté Maurice et les arrivées touristiques étaient en baisse de 99,1%, alors que les recettes ont baissé de 96,3%. Dans le concret, le pays n’a engrangé que Rs 522 millions comme recettes touristiques au premier trimestre, contre Rs 14,1 milliards à la même période l’année dernière.

Statistics Mauritius note que nos principaux marchés traditionnels n’ont représenté que 41% des arrivées touristiques totales, comparées à 68% l’année dernière. Au premier trimestre 2021, sont venus à Maurice 531 Français, 335 Indiens, 86 Allemands, 54 Sud-africains, 46 Réunionnais et 39 Britanniques, entre autres nationalités. Il est à noter que des 2 772 arrivées touristiques mentionnées plus haut, en fait seuls 1 223 touristes sont venus pour des vacances, 626 pour affaires, 835 étaient en transit et 88 ont déclaré être venus « for other purposes ».

De manière générale, le trafic passager à l’aéroport SSR a chuté drastiquement depuis le début de la pandémie. Au premier trimestre 2021, les arrivées étaient de 7 956 au total (touristes et Mauriciens) tandis que les départs ont totalisé 10 177. L’année dernière, les arrivées et départs étaient bien au-delà de la barre de 400 000 (respectivement), au premier trimestre.

Au premier trimestre 2021, la majorité des Mauriciens qui ont pris l’avion ont débarqué à Dubaï (1 393, soit 39,1%), en France (1 218, soit 34,1%), en Inde (422, soit 11,8%) et en Afrique du Sud (172, soit 4,8%). Au total, 3 567 Mauriciens ont pris l’avion au premier trimestre contre 57 756 pour la période correspondante en 2020.

Pour en revenir au secteur touristique, s’il a connu une chute de 99,1% à Maurice, aux Maldives, aux Seychelles et au Sri Lanka, la baisse des arrivées était de 24,0%, 92,4% et 98,1% respectivement, à titre de comparaison. À la fin de mars 2021, on dénombrait 113 hôtels à Maurice, dont cinq fermés temporairement pour des travaux de rénovation. Quinze établissements hôteliers sont utilisés comme centres de quarantaine. Durant le premier trimestre, le taux d’occupation des hôtels était de 14% (contre 63% au premier trimestre 2020).