Les choses s’améliorent pour le groupe Gamma. Pour le semestre clos le 30 juin 2021, il a en effet enregistré un bénéfice après impôts de Rs 136,1 millions, comparé à des pertes de Rs 51,7 millions pour la période correspondante en 2020. Parallèlement, son chiffre d’affaires progresse de Rs 1,5 milliard à Rs 2,4 milliards pour le premier semestre 2021, soit une hausse de 51,9%. Un dividende final de Re 1,31 par action (juin 2020 : Re 1,50 par action) a été déclaré le 30 mars 2021, et payé au plus tard le 30 juin 2021, au titre de l’exercice clos le 31 décembre 2020.

Le 18 juin dernier, Gamma a émis pour un montant de Rs 1 milliard d’obligations garanties à taux fixe et variable par le biais d’un placement privé, et ce, dans le cadre d’un Multi-Currency Note Programme. À noter que malgré le climat économique actuel difficile, la société a reçu la note AA- stable émise par l’agence de notation CARE Ratings (Africa). L’émission d’obligations de Rs 1 Md sera utilisée pour financer certaines dettes existantes, le fonds de roulement et les futures initiatives du groupe.

Suite au confinement du 10 au 31 mars, suivi d’une réouverture progressive des activités commerciales, toutes les opérations et activités du groupe ont été affectées à des degrés divers. Cependant, concernant la performance au cours de la période concernée, qui demeure rentable et meilleure que celle de l’année dernière, la direction explique : « Overall, the Covid-19 pandemic continues to pose a threat in Mauritius and to the business. Worldwide, new variants are being identified resulting in continual threats to health and safety as well as the adverse economic impact. The board and management continue to adopt all necessary measures to mitigate the risks caused and to monitor the evolving uncertain market conditions. The vaccination campaign together with the phased opening of our borders bring a sense of optimism for Mauritius. »

Gamma souligne aussi que la résilience opérationnelle demeure sa priorité pour assurer la continuité des affaires, tout en s’assurant que toutes les mesures sont en place pour la sécurité des employés, des clients et de ses partenaires. Une analyse sectorielle des états financiers du groupe montre que bien que le pôle des matériaux de construction ait réalisé de meilleures performances que l’année précédente, il continue d’être menacé par les répercussions de la pandémie à l’échelle mondiale, qui se sont d’ailleurs traduites par des augmentations significatives de coûts des matières premières suite à l’augmentation du fret et la dépréciation de la monnaie mauricienne. Cet effet se poursuivra dans les prochains mois.

Au niveau du “Contracting”, son deuxième pôle d’activité, la perte d’exploitation enregistrée au premier semestre 2021 est une conséquence directe du deuxième lockdown et de l’incapacité à générer des revenus pendant cette période. La direction explique : « The Segment was able to resume operations after having incurred material re-mobilisation costs on contracting sites which were not compensated in revenue. »
Au niveau de la loterie, l’augmentation du chiffre d’affaires et du bénéfice d’exploitation est principalement attribuable à une période de cinq semaines pendant laquelle l’activité a été interrompue, alors que la période d’arrêt de l’activité avait duré 11 semaines en 2020. « The result was 10 Lotto draws cancelled in 2021 compared to 23 Lotto draws in 2020 », explique Gamma.

Les compagnies associées du groupe Gamma, en particulier Morning Light Co Ltd (qui opère le Hilton Mauritius Resort), continuent d’être impactées par la pandémie. Pour le semestre clos le 30 juin 2021, cette compagnie a subi une perte après impôts de Rs 68 millions.