Ce montant provenant des incursions de la Banque de Maurice sur le marché local, vient se greffer sur les Rs 295 milliards de dette locale et aux Rs 419,3 Mds de la dette publique au 30 juin dernier

L’Issuance Plan of Government Securities, établi conjointement par le ministère des Finances et la Banque de Maurice pour l’année financière se terminant au 30 juin de l’année prochaine, prévoit de lever une somme de Rs 68 milliards sur le marché local, soit une moyenne frisant les Rs 6 milliards chaque mois sans compter d’éventuels emprunts à l’étranger. Ce montant ne tient pas compte des émissions de Treasury Bills à être annoncés. Ce montant viendra se greffer sur les Rs 294,6 milliards de dette locale au 30 juin dernier et sur la dette publique de Rs 419,3 milliards comptabilisées à la même période. De ce fait, tout semble indiquer qu’à la fin de l’exercice financier en cours, la dette locale se retrouvera nettement au-delà de la barre des Rs 300 milliards, la Public Sector Debt se rapprochant des Rs 500 milliards.

En ce début de semaine et à la veille du Monetary Policy Committee de la Banque de Maurice, se réunissant pour la première fois depuis la présentation du budget par le ministre des Finances, Renganaden Padayachy, et devant se prononcer sur les grandes orientations économiques et le Key Repo Rate, les détails de ce calendrier de levée de fonds dans le circuit local pour assurer les besoins du ministère des Finances ont été publiés à l’officiel. L’on constate que pour le présent exercice financier, un Major Player dans ce circuit, notamment le National Pensions Fund, ne sera pas actif avec l’avènement de la Contribution sociale généralisée. Au contraire, l’on devra s’attendre à voir le NPF réaliser les placements faits précédemment dans les instruments financiers de la Banque de Maurice.

D’ici le 30 juin 2022, la Banque de Maurice sera sur le marché local presque chaque mois pour la souscription d’un montant global de Rs 28 milliards sous les 3-Year Benchmark Treasury Notes. À chaque fois, le montant mensuel variera entre Rs 2 milliards et Rs 2,5 milliards comme suit
22 juillet (déjà complété) : Rs 2 milliards
23 août : Rs 2,5 milliards
22 septembre : Rs 2,5 milliards
30 septembre : Rs 2 milliards
24 novembre : Rs 2,5 milliards
4 décembre : Rs 2,5 milliards
26 janvier : Rs 2 milliards
17 février : Rs 2,5 milliards
23 mars : Rs 2,5 milliards
14 avril : Rs 2,5 milliards
25 mai : Rs 2 milliards
9 juin : Rs 2,5 milliards.
D’autre part, dix incursions pour un montant de Rs 2,2 milliards chacune, soit un montant total de Rs 22 milliards, sont à l’ordre du jour au titre des Five-Year Benchmark Government of Mauritius Bonds, notamment le mercredi 4 août, le 8 septembre, le 19 octobre, le 3 novembre, le 1er décembre, le 8 février 2022, le 9 mars, le 30 mars, le 4 mai et le 1er juin.
Par ailleurs, les Long Term Bonds, soit les Ten-Year, Fifteen-Year et Twenty Year Bonds, devront rapporter au gouvernement Rs 18 milliards pour le financement des dépenses budgétaires comme suit :
18 août : Rs 2 milliards
14 septembre : Rs 2,5 milliards
17 novembre : Rs 2 milliards
12 janvier 2022 : Rs 2,5 milliards
2 février : Rs 2 milliards
6 avril : Rs 2,5 milliards
18 mai : Rs 2 milliards et
22 juin : Rs 2,5 milliards.