Le prochain rapport du Pay Research Bureau (PRB) n’est pas encore prêt pour aller sous presse. C’est ce qu’a affirmé Narendranath Gopee, président de la Federation of Civil Service and Other Unions (FCSOU) après avoir glané des renseignements autour de la publication de ce document attendu par les fonctionnaires, les employés des corps para-étatiques, les pensionnés, entre autres.

« Je tiens à mettre fin aux rumeurs à l’effet que le rapport a déjà été remis au gouvernement et qu’il ira sous presse à l’imprimerie du gouvernement. D’après mes renseignements, le PRB travaille encore sur les grilles salariales ainsi que sur les estimates », a affirmé le syndicaliste.

Évoquant le fait que le rapport sera appliqué en trois tranches (Rs 1,7 milliard pour la première année, Rs 3,3 Mds pour la deuxième et Rs 3,3 Mds pour la troisième), il devait souligner qu’il s’agit de sommes prévues dans le dernier budget pour le paiement du salaire de base des fonctionnaires. Il est indiqué clairement sous l’item Centrally Managed Initiatives by Government dans le dernier budget que les trois chiffres avancés ne concernent que le Recurrent Expenditure pour le Basic Salary.

Seule l’Interim Allowance annuelle du PRB, chiffrée à Rs 1 milliard par année pour quatre années financières, a été mentionnée, a affirmé Narendranath Gopee. Et d’ajouter que ce n’est pas à priori, la somme prévue pour financer le PRB. Ces dotations sont en train de semer la confusion parmi les fonctionnaires.

Selon le syndicaliste, le rapport sera appliqué in toto. Il maintient cependant que le prochain document du PRB devrait être mis à contribution avec effet rétroactif à compter de janvier 2020 car l’allocation de Rs 1 000 aux fonctionnaires prend effet à partir de cette date. La page 456 du budget ayant trait aux Financial Resources explique clairement ces dotations pour l’allocation de Rs 1000 aux fonctionnaires – effectuée en prélude à la publication du prochain rapport du PRB. Le gouvernement devrait ainsi appliquer le prochain rapport avec effet rétroactif à partir de janvier 2020 car la fiche de paie des fonctionnaires opère une distinction entre le salaire et l’allocation du PRB.

Le président de la FCSOU a affirmé que le gouvernement ne peut faire des provisions financières en ce moment étant donné que le PRB n’est pas encore terminé. Ce n’est qu’après avoir préparé son rapport que le gouvernement sera en mesure de faire des provisions pour la mise en application du rapport du PRB. À ce jour, il n’y a aucune indication quant au poids financier lié au rapport au regard de l’État. Pour sa part, le dernier rapport du PRB a coûté à l’État la bagatelle de Rs 5 milliards.