La crise sanitaire a été une catastrophe mondiale. Beaucoup de pays opérant dans le secteur du tourisme ont subi des pertes considérables. Lux Island Resorts a ainsi enregistré une baisse de 50% de ses bénéfices durant les neuf derniers mois. En vue de préserver ses liquidités et diminuer l’impact de l’absence de revenus depuis l’apparition de la COVID-19 ayant résulté à la fermeture des hôtels depuis mars 2020, Lux Island Resorts a fait appel aux banques et autorités compétentes pour disposer de liquidités supplémentaires lui permettant de respecter ses engagements financiers.

Selon Désiré Elliah, Chief Executive Officer (CEO) de Lux Island Resorts, pour l’heure, il est difficile de mesurer l’impact financier lié à la COVID-19. Pour lui, aussi longtemps que cette crise sanitaire durera, elle « aura une incidence négative sur les résultats de la société ». Pourtant, au tout début de la crise, il avait partagé médiatiquement la thèse de la résilience de l’industrie touristique mauricienne pour faie face à la crise?

Pour ce qui est des arrivées touristiques, il est à noter que pour les neuf mois de l’année financière 2019-2020 se terminant au 31 mars 2020, Maurice a accueilli 1,1 M de touristes, soit une baisse de 6% par rapport à 2019. Concernant les Maldives, au cours de la même période, les arrivées touristiques ont régressé de 1% par rapport à 2019 pour atteindre les 1,2 M.

L’autre fait noté est que malgré la performance des hôtels mauriciens en janvier et février 2020, les revenus pour le trimestre se terminant au 31 mars 2020 ont connu une chute de 11% pour atteindre Rs 1,5 milliard. En mars 2020, le taux d’occupation moyen dans les établissements du groupe Lux Island Resorts était de 40% contre 76% pour la période correspondante à 2019. Les pertes enregistrées par la fermeture de l’hôtel Merville s’élèvent à Rs 430 millions. Ce chiffre représente une baisse de 23% par rapport au trimestre correspondant de l’exercice précédent. Ainsi, les bénéfices pour le trimestre ont diminué de 43%, par rapport à 2019 pour atteindre Rs 151 millions.

Quant au chiffre d’affaires du groupe Lux Island Resorts au 31 mars, il était de Rs 4,6 milliards, soit une baisse de 6% par rapport à l’année dernière. L’EBITDA a diminué de 12% à Rs 1,2 milliard contre Rs 1,4 milliard l’année précédente. L’amortissement pour les neuf mois a augmenté de Rs 69 millions pour atteindre Rs 402 millions. Ce montant représente l’amortissement des actifs lié aux droits d’utilisation suite à l’adoption de l’IFRS 16 à compter du 1er juillet 2019. Les bénéfices attribuables au groupe pour les neuf mois ont diminué de 50%, passant de Rs 738 millions à Rs 370 millions après avoir comptabilisé un gain exceptionnel de Rs 194 millions sur la cession présumée de sa filiale, The Lux Collective Ltd, en 2019.

Aujourd’hui, Lux Island Resorts mise sur la santé et les normes de sécurité, à travers The Lux Collective. Il s’apprête à accueillir de nouveaux clients et Désiré Elliah dira : « Une partie importante et essentielle de ce processus consiste à répondre à la préoccupation de notre personnel et de nos clients en matière de santé et de sécurité lors de la réouverture. Je tiens aussi à remercier nos managers qui ont volontairement baissé leur salaire. Nous sommes convaincus que nous serons en mesure, avec l’aide de toutes les parties prenantes, de surmonter ces moments difficiles. »

Compte tenu de l’incertitude économique actuelle, le conseil d’administration a décidé de ne pas déclarer de dividende à la fin de son année financière qui se terminera au 30 juin 2020.