Sanjiv Bhasin plie bagage et quitte son poste de CEO de la banque AfrAsia. C’est ce que le conseil d’administration a publiquement annoncé ce mardi. Dans les milieux autorisés, ce départ « n’étonne pas vraiment » puisque le bruit courait depuis l’an dernier que Sanjiv Bhasin quitterait la banque. Le conseil d’administration explique qu’il « prendra sa retraite le 28 février 2021, après un mandat de cinq ans et demi qui a été prospère et productif » et ajoute que cette décision « a été prise à la suite d’une demande de Sanjiv de prendre ses congés accumulés ». Il se retire ainsi de la banque avant la date butoir de son contrat, soit le 30 juin prochain.

Dans les milieux autorisés, on fait ressortir que le départ de Sanjiv Bhasin ne serait pas étranger au conflit qui a sévi entre les deux principaux actionnaires de la banque, à savoir le groupe IBL et la National Bank of Canada, et qui a nécessité l’intervention musclée de la Banque centrale. Les « pressions » exercées en haut lieu suivant les « dysfonctionnements » observés au niveau du conseil d’administration auraient contribué au départ de Bhasin.

AfrAsia a déjà amorcé le processus en vue d’identifier un nouveau CEO à travers la nomination d’un cabinet de recrutement international réputé. En attendant, c’est Thierry Vallet qui occupera le poste de CEO par intérim à la tête de la banque, un poste qu’il a déjà occupé dans le passé. Cette nomination est soumise à l’approbation des autorités réglementaires. Thierry Vallet, un des membres fondateurs de la banque, occupait jusqu’à maintenant le poste de directeur général. Il apporte une expérience exceptionnelle associée à de solides relations avec la clientèle ainsi qu’une expertise approfondie dans le domaine de la banque et des investissements. Inderjit Bedi, président du Conseil d’AfrAsia, a remercié Sanjiv Bhasin « pour son engagement personnel, son leadership fort, son dévouement et pour l’importante contribution qu’il a apportée au cours de son mandat au sein de la banque ».