- Publicité -

Liste noire européenne : les procédures pour la sortie de Maurice enclenchées

L’ébauche du règlement concernant le retrait de Maurice de la liste des pays à haut risque établie par l’Union européenne (UE) a été publiée officiellement cette semaine. L’amendement de ce règlement devrait être validé par les instances de l’UE à la mi-février prochain. Cet amendement doit désormais obtenir l’aval des délégués de l’UE pour marquer la confirmation de notre conformité aux meilleures pratiques internationales dans l’industrie des services financiers.

- Publicité -

Ces développements sont suivis avec intérêt à Maurice. « Nous constatons déjà un regain de confiance parmi les investisseurs suite à la sortie de Maurice des listes du FATF et du Royaume-Uni », souligne Samade Jhummun, CEO de Mauritius Finance. « Cette décision de l’UE renforcera cette confiance dans la juridiction mauricienne. Nous allons désormais nous atteler à organiser et participer à des campagnes de promotion pour rétablir la réputation de notre centre financier. Ce sera aussi l’occasion de renouer avec nos clients et nos partenaires internationaux », a-t-il affirmé.

Quatre autres pays sortiront de la liste noire européenne, à savoir les Bahamas, Botswana, le Ghana et l’Irak. Plusieurs pays feront en revanche leur entrée dans la liste des pays à haut risque, soit le Burkina Faso, les îles Caïmans, Haïti, la Jordanie, le Mali, le Maroc, les Philippines, le Sénégal et le Sud-Soudan.

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour