Photo illustration

– Les recettes de cette transaction permettront à ce groupe de réduire son endettement et « refocus its resources on its properties in Mauritius »

La vente et le Handing Over de l’hôtel Kanuhura dans l’archipel des Maldives par le groupe Sun ont atteint l’étape finale. Suivant l’annonce du 25 mars dernier au sujet de la réalisation de ces avoirs dans le cadre de la restructuration financière imposée par la pandémie de COVID-19 et le coup d’arrêt au tourisme à l’international, le groupe Sun a précisé les détails du deal dans une nouvelle communication en Bourse  lundi.

« The purchase consideration of USD 41.5m for the transaction was determined based on the bids received as part of a competitive bidding process carried out by the lead transaction advisor, » annonce le groupe hotelier mauricien. Au taux de change actuel, le deal atteint donc la somme d’environ Rs 1,7 milliard. Le repreneur est Leisure Oceans Private Limited, filiale du groupe singapourien HPL (Hotel Properties Ltd). Si certains peuvent s’interroger sur  le montant du deal, la direction du groupe  Sun se dit satisfaite car Rs 1,7 milliard équivaut à quelque Rs 21,2 millions par villa, sachant que le Kanuhura regroupe 80 villas.

Expliquant la « Rationale behind the Disposal », le groupe Sun souligne que « the Covid-19 pandemic is still impacting severely on the tourism industry worldwide for more than a year and the Group has not been spared. Despite Maldives re-opening its borders from July 2020, there was little traffic in tourists until December 2020. » Le Kanuhura Resort a rouvert ses portes le 15 novembre 2020, et bien que le taux d’occupation ait été satisfaisant depuis décembre dernier, « tourist arrivals to the destination for the first two months of 2021 were still down by 41 on 2019 », explique la direction de Sun.

Le groupe a effectué un ‘strategic review’ de l’établissement.  Celui-ci aurait mis en relief les difficultés de l’établissement à concurrencer les autres chaînes hôtelières internationales « with significantly more scale in the Maldives » et Sun ajoute que « hence the decision to dispose of the Resort ».

Le groupe note que suivant les négociations avec la Mauritius Investment Corporation Limited en octobre dernier pour la souscription d’obligations remboursables et convertibles garanties à hauteur de Rs 3,1 milliards, la vente du Kanuhura « will enable SUN to realise the value of its assets, reduce the Group’s gearing and refocus its resources on its properties in Mauritius. » Le groupe préfère miser sur le Long Beach, le Sugar Beach, La Pirogue et Ambre.  La vente du Kanuhura  donnera au groupe la marge de manœuvre nécessaire pour éponger une partie de son endettement qui atteint quelque Rs 9 milliards. Le Kanuhura était l’établissement le moins productif du groupe. Même deux ans avant la période de la COVID-19, l’établissement essuyait déjà des pertes.  En attendant que les procédures de vente se concrétisent, d’ici le 31 juillet 2021, l’établissement reste opérationnel et rien ne change pour les quelque 200 employés, puisque selon la loi domestique, le repreneur de l’établissement est obligé de reprendre tous les employés.