Photo illustration

Les Education Statistics 2020 publiées ce mois-ci montrent que la tendance à la baisse de la population estudiantine, remarquée depuis 2016, s’est davantage accentuée, principalement au niveau du primaire et du secondaire. Alors que, rappelons-le, l’éducation est obligatoire jusqu’à 16 ans à Maurice.

D’après les statistiques, seuls 6 848 jeunes ont été admis en Lower VI (Grade 12) cette année, contre 8 363 en 2019, soit une baisse de 1 515 élèves. Soulignons que l’obtention de “Five Credits” en SC est obligatoire depuis cette année dans toute sa rigueur pour l’admission en Lower VI.

Dans le secteur primaire, on dénombre cette année 82 004 élèves (incluant Rodrigues et Agalega), dont 49,6% de filles. La majorité d’entre eux, soit 63%, fréquentent les écoles du gouvernement, le reste se partageant les Private Aided Schools (Roman Catholic Education Authority, Hindu Education Authority) et les écoles payantes. Fait qui mérite d’être relevé : la répartition des élèves selon les grades montre que le plus grand nombre d’entre eux se trouve en Grade 6 (dernière année au primaire), avec 14 493 enfants, contre 12 620 élèves en Grade 1. Pour les grades intermédiaires, l’on dénombre 12 792 élèves en Grade 2, 13 832 en Grade 3, 13 968 en Grade 4 et 14 299 en Grade 5. Preuve que le déficit s’accentue, le nombre total d’élèves était de 97 300 en 2016, de 92 989 en 2017, de 89 642 en 2018, et de 85 730 l’an dernier.

Au secondaire, la situation n’est pas plus reluisante, avec un nombre d’élèves de 105 321 cette année, contre 108 562 en 2019, soit une diminution de 3 241 élèves en 2020. Par ailleurs, 43,1% des collégiens du secondaire sont inscrits dans les collèges d’Etat, le reste (56,9%) étant répartis dans les collèges privés “grant-aided” et les établissements payants. Le nombre de collégiens par “grade” cette année s’établit comme suit : 15 957 en Grade 7, 16 909 en Grade 8 et 18 140 en Grade 9, tous trois incluant l’Extended Stream, et de 18 923 en Grade 10, 19 596 en Grade 11, 6 898 en Grade 12 et 8 498 en Grade 13. À noter que le décompte général est là encore en baisse depuis 2016 (121 655 collégiens en 2016, 119 629 en 2017, 116 958 en 2018, 112 343 en 2019 et 107 587 en 2020).

Dans le préscolaire, les établissements ont accueilli cette année 24 859 enfants, public et privé confondu, soit 4 000 en moins qu’en 2016. Soit, en détail, 28 866 enfants en 2016, 27 276 en 2017, 26 183 en 2018 et 25 479 en 2019. Il est bon de savoir que l’étape préscolaire est ignorée par beaucoup de parents, surtout dans les familles en situation de pauvreté, même si tous les parents, indistinctement, bénéficient d’une subvention gouvernementale pour les frais de scolarité.

Concernant le volet “Special Education Needs”, les chiffres font apparaître une légère baisse du nombre d’admis. Ainsi, cette année, 2 731 enfants se trouvent dans 71 écoles spécialisées, contre 2 790 en 2019. Par ailleurs, pour l’année financière 2020/2021, une somme de Rs 16,993 millions a été allouée à l’éducation/formation, soit 9,2% du budget national. Le ministère de l’Education, comme les autres ministères et départements publics, a en effet obtenu une enveloppe budgétaire réduite par rapport à celle de l’année dernière (Rs 18,303 millions) en raison du contexte économique.

La répartition pour cette somme est comme suit : 51,5% pour l’éducation secondaire, 24,8% pour l’éducation primaire, 7,2% pour l’enseignement supérieur, 1,4% pour la Technical and Vocational Education, 1,7% pour le préscolaire et 13,4% pour les autres dépenses.