Photo d'illustration

L’attente des résultats finie, l’heure est aux démarches universitaires. Les étudiants ont, depuis vendredi, leurs résultats de HSC en poche et peuvent commencer une nouvelle étape de leur vie. Si d’aucuns ont choisi d’étudier à l’étranger malgré le contexte sanitaire difficile, beaucoup vont rester au pays et continuer leurs études supérieures à Maurice. Quelques-unes d’entre elles qui avaient déjà commencé les exercices de recrutement ont décidé d’étendre le délai des inscriptions pour permettre à plus d’étudiants d’obtenir une place pour la rentrée prévue vers fin octobre-début novembre.

Pas de panique, il vous reste encore du temps pour vous inscrire et même si vous n’avez pas obtenu les notes nécessaires pour intégrer une université, il existe d’autres options, à visée professionnalisante. En effet, si certaines universités ont déjà complété les exercices de recrutement pour la bonne majorité des Undergraduate Programmes, d’autres établissements supérieurs ont décidé de rouvrir les inscriptions. Ainsi, l’Open University of Mauritius propose des cours pour les HSC Leavers, qui ont jusqu’au 22 septembre pour s’inscrire. Du côté de l’université des Mascareignes (UDM), la période d’inscription a aussi été étendue au 24 septembre et pour les étudiants qui souhaiteraient s’inscrire pour les nouveaux cours, il leur est demandé d’envoyer un mail à digitalhumanities@udm.ac.mu.

C’est aussi ce que préconise le Charles Telfair Campus. Si les étudiants ne retrouvent pas les informations nécessaires sur les sites web, il vaut mieux contacter directement les institutions par courriel. «Je souhaiterais d’abord féliciter tous les étudiants ayant réussi leurs examens de HSC. Une belle réussite compte tenu du contexte actuel avec le Covid», soutient Dr Jeremy Charoux, Executive Director du Charles Telfair Campus. Il explique ainsi que ces derniers peuvent toujours s’inscrire en envoyant un mail sur study@telfair.ac.mu. «Nous avons déjà reçu beaucoup d’applications pour tous nos programmes. Beaucoup d’étudiants qui envisageaient d’aller étudier à l’étranger choisissent un diplôme de Curtin qui, soit en dit en passant, est classé parmi le top 1% des universités au monde», dit-il.

En effet, le Charles Telfair Campus propose des programme d’échanges avec d’autres campus Curtin et de Toulouse Business School. Dr Jeremy Charoux ajoute pour que ceux n’ayant pas les critères nécessaires, «il existe d’autres parcours, et cours, dont le Foundation Programme ou le TAFE Vocational Diploma. Après quoi l’étudiant pourra intégrer un programme de Curtin Degree.»

Retrouvez l’article au complet dans l’éditions du Week-End du 19 septembre.