Aucune instruction sur le sort des candidats de NCE/SC/HSC pendant les examens internes

La reprise des classes pour le troisième trimestre de l’année scolaire a eu lieu ce matin. Il s’agira d’un trimestre très court, soit deux mois, puisque les examens en interne débutent le 2 mars. Sauf que les épreuves pour les candidats de Cambridge et du National Certificate of Education (Grade 9) sont prévus à partir d’avril. Que feront les enfants entre-temps ? Les collèges n’ont reçu aucune instruction à ce sujet.

Les élèves ont repris le chemin de l’école ce matin, après un mois de vacances. Cette rentrée scolaire s’avère atypique, car il s’agit du dernier trimestre, alors que janvier est généralement synonyme du début d’une nouvelle année scolaire. Après les chamboulements occasionnés par la COVID-19, ce sera dorénavant la nouvelle norme pour le calendrier scolaire mauricien, à moins que le ministère ne décide de revenir en arrière sur cette décision. Donc, cette rentrée sera sous le signe des examens de fin d’année.
Toutefois, les responsables des collèges se trouvent actuellement devant un dilemme en ce qui concerne l’organisation de ces épreuves. Selon le calendrier émis par le ministère, les examens en interne débutent le 2 mars et la fin du trimestre est prévue pour le 26 mars. Or, les examens nationaux pour les élèves de Grade 9, soit le National Certificate of Education (NCE), sont prévus du 30 mars au 8 avril. « Qu’allons-nous faire des élèves de Grade 9 pendant les examens internes ? Doit-on continuer les classes ? Vont-ils rester à la maison ? Nous n’avons aucune indication à ce jour, alors que nous abordons le troisième trimestre », déplore un recteur.

Le même problème se pose pour les élèves des Grades 11 et 13, qui doivent passer les épreuves de SC et de HSC en avril/mai/juin. Que vont-ils faire pendant le mois de mars ? La question reste posée, surtout que pour ce groupe, il faudra également respecter le critère de 90% de présence pour bénéficier du soutien financier de l’Etat pour le paiement des examens.

Dans les deux cas, la situation s’avère compliquée, disent les recteurs. Tenir des examens pour certaines classes et maintenir les cours pour d’autres serait presque impossible car il faudra organiser le personnel pour cela. Sans compter que se pose également le problème de la reprise des classes en juin, alors que les examens de Cambridge ne seront pas terminés. On sait que l’examinateur anglais impose certaines exigences sur les centres d’examen set l’accès y est interdit.

Au cas où les élèves devraient rester à la maison, les recteurs soulignent que cela fera quand même une coupure d’un mois avant les examens. « Pour les grands du SC et du HSC ils peuvent s’organiser pour leurs révisions personnelles, mais pour les Grade 9, je pense que c’est un peu prématuré quand même. Il reste à savoir si une coupure d’un mois ne ferait pas plus de tort. »

Par ailleurs, au niveau du primaire, les examens du Primary School Achievement Certificate (PSAC) sont prévus du 16 au 19 mars. Les Modular Assessments pour les sciences et histoire-géographie ont déjà eu lieu en décembre pour les candidats de Grade 6. Ceux de Grade 5, qui passeront le PSAC l’année prochaine, auront les leurs le 2 mars. Les résultats du PSAC seront annoncés vers la fin du mois d’avril.
Autrement, les examens en interne au primaire se dérouleront du 23 février au 5 mars. Par la suite, les enfants se prépareront pour les festivités de l’Indépendance, avant de libérer l’école pour les examens du PSAC.