Sachin Tatree devant les assises

Sachin Teeree a été jugé coupable à l’unanimité du meurtre de Ritesh Gobin (11 ans) aux Assises, ce lundi 25 janvier. Le jugement est tombé aux alentours de 22h. Le verdict a été rendu par le juge Luchmyparsad Aujayeb suite aux délibérations du jury, composé de six femmes et trois hommes. La sentence est attendue. Le juge a suspendu la séance.

Lors du procès intenté à Sachin Tetree, ses dépositions à la police avaient été lues dans un premier temps par l’inspecteur Sachoodanand Ramjeetun. Dans la déposition prise le lendemain du drame, Sachin Tetree explique que son fils fréquentait la même école primaire que Ritesh Gobin. L’accusé explique alors que c’est en 2016 que son fils lui apprend qu’il est martyrisé à l’école et que Ritesh Gobin ainsi qu’un autre élève l’avaient tabassé et lui avaient cogné la tête contre un mur.

Il avance que son fils avait gardé des séquelles de cette agression, soit des douleurs récurrentes au cou l’empêchant de dormir et des saignements du nez. « Monn met dan mo latet mo bizin bles sa garson Gobin-la », a déclaré l’accusé pour expliquer son crime.

Vendredi dernier, quatre témoins ont été entendus, dont le Forensic Scientist Vikash Rumessur et le constable Norbert Manoovaloo. Ces derniers ont été confrontés à une série de questions de Me Azam Neerooa, le représentant de la poursuite, et Me Erickson Mooneeapillay, avocat de Sachin Tetree.

Au cours de son audition, le Forensic Scientist, Vikash Rumessur, devait confirmer avoir retrouvé des traces d’ADN de Ritesh Gobin chez la mère du suspect.

Les auditions ont également été marquées par le visionnage des aveux du suspect lors de son interrogatoire mené par le Detective Inspector Rishinand Jugoo de la MCIT, à la Digital Interview Room du Metro South, aux Line Barracks. L’accusé avait expliqué avoir décidé d’en finir avec la victime en l’égorgeant avec un cutter, car cette dernière avait agressé son fils à l’école qu’ils fréquentaient deux ans de cela. Il soutient que son fils a gardé des séquelles de l’agression.

Pour rappel, le procès de Sachin Teeree, arrêté pour le meurtre du petit Ritesh Gobin, âgé de 11 ans, a débuté devant les assises le lundi 18 janvier.

Le petit Ristesh Gobin a été froidement égorgé par Sachin Tetree, l’ami de son père, le 20 octobre 2018 à Gros-Cailloux.