Crédits photos: rb/www.ipreunion.com

Suite à l’état d’urgence et le couvre-feu instauré sur l’île de la Réunion et en Martinique, des centaines de personnes ont manifesté ce mercredi leur désaccord avec les mesures annoncées par le président français, Emmanuel Macron, en début de semaine.

La mobilisation a été organisée à Saint Denis par les différents collectifs qui contestent la gestion de la crise sanitaire. Le port du masque, la vaccination obligatoire pour les soignants, ainsi que le pass sanitaire font parmi des désaccords des manifestants.

Néanmoins, selon la presse réunionnaise, les manifestants ne se disent pas contre la vaccination, mais contre l’obligation de la vaccination.

Pour rappel, Emmanuel Macron est revenu sur la situation sanitaire, qui se dégrade dans l’Hexagone, notamment à cause du variant Delta, mais également dans certains territoires d’Outre-mer, dont à La Réunion et en Martinique.

Crédits photos: rb/www.ipreunion.com
Crédits photos: rb/www.ipreunion.com
Crédits photos: rb/www.ipreunion.com
Crédits photos: rb/www.ipreunion.com
Crédits photos: rb/www.ipreunion.com

« Parce que le niveau de vaccination est insuffisant et que les hôpitaux sont déjà saturés, l’état d’urgence sanitaire sera déclaré en conseil des ministres pour la Martinique et La Réunion et un couvre-feu sera instauré », a déclaré le président.