Paul Bérenger a annoncé, lundi, l’institution d’une commission pour se pencher sur l’économie et le budget. Ce comité sera composé de Xavier-Luc Duval, de Paul Bérenger, de Nando Bodha et de Roshi Bhadain, qui seront accompagnés d’un cadre ou d’un spécialiste de leurs partis respectifs. « Nous sommes dans une situation très dangereuse et sérieuse à la veille de la présentation du budget et ce, après un Downgrading effectué récemment par Moody’s. Une première réunion est prévue jeudi prochain dans le bureau du leader de l’opposition. »

De son côté, Xavier-Luc Duval a annoncé que les consultations sous l’article IV avec le FMI démarrent aujourd’hui d’une façon virtuelle. Il estime qu’il y a « un grand danger » que le ministère des Finances donne de fausses informations au Fonds monétaire international (FMI).

« Cette consultation, qui démarre aujourd’hui, est une des plus importantes de la dernière décennie. Maurice est dans une situation extrêmement grave, où le pays est endetté, où la banque de Maurice a été dévalisée, les secteurs économiques se retrouvent sans espoir et que le tourisme est à genoux. C’est la raison pour laquelle je demande au FMI de ne pas se laisser embêter par le gouvernement ou la BoM. En tant que leader de l’opposition, je serai consulté et je leur dirai toutes les vérités que je connais sur la situation économique à Maurice », a dit Xavier-Luc Duval, qui espère que le FMI considérera que la mainmise sur les Special Reserves de la BOM est « inacceptable » et constitue « une entorse aux meilleurs principes économiques » et qu’on empêche ce gouvernement de « dévaliser » la Banque de Maurice.