Photo archive
  • Les premiers à être appelés, le jockey Benedict Woodworth ou encore le Communication Manager de la MTCSL, Shan Chong Ip Ting Wah

Les travaux de l’enquête judiciaire instituée par le Directeur des poursuites publiques (DPP), Me Satyajit Boolell, SC, pour faire la lumière sur les circonstances entourant le décès du jockey Nooresh Juglall (30 ans), débuteront le 1er juillet. Décision prise lors de l’appel de l’affaire hier devant la magistrate Shavina Jugnauth en cour de district de Port-Louis. Six témoins seront appelés lors de la première séance.

L’enquête judiciaire a été appelée “pro-forma” hier en cour de district de Port-Louis. Cette enquête judiciaire a été instituée par le DPP pour déterminer les circonstances entourant le décès du jockey Nooresh Juglall lors de la journée inaugurale à huis clos au Champ-de-Mars. Me Azam Neeroo, Senior Assistant DPP, a informé la cour qu’il représentera la poursuite dans cette enquête judiciaire, accompagné de Me Jagganaden Muneesamy. Me Yahia Nazroo est, lui, le “watching brief” pour les représentants de la Mauritius Turf Club Sports and Leisure Ltd (MTCSL), qui seront appelés à témoigner dans le cadre des travaux de l’enquête judiciaire.

Mise à part la date du 1er juillet qui a été retenue pour le début de l’audition des témoins, d’autres dates ont été arrêtées, soit les 6, 13 et 20 juillet et les 3 et 10 août. Pour la première séance, six témoins seront appelés à la barre : Shan Chong Ip Ting Wah, Communication Manager de la MTCSL, le jockey Benedict Woodworth, Preetam Juglall, Hurchund Vickram, l’inspecteur Daby du CID sud et le constable Mungur.

Me Azam Neerooa a fait comprendre que d’autres témoins pourraient être assignés au cours de l’enquête judiciaire. Il a aussi indiqué que le recours aux technologies sera nécessaire, notamment pour un visionnage en cour pour les besoins de l’enquête judiciaire. Le DPP souhaite que lumière soit faite sur les circonstances ayant mené au décès du jockey de 30 ans, Nooresh Juglall. Ce dernier avait fait une lourde chute lors de la septième course sur Rule The Night.

Une première liste de 19 témoins a été soumise au tribunal pour ces audiences. On y trouve notamment le président de la MTCSL, Jean-Michel Giraud, le jockey Benedict Woodworth, qui avait également chuté lors de cette septième course.

Après cette terrible chute qui avait entraîné un autre jockey et son cheval, Nooresh Juglall a été transporté d’urgence à la City Clinic Il devait succomber à ses multiples blessures, dans la soirée du samedi 15 mai. Le DPP souhaite savoir s’il y a eu une quelconque négligence ou d’autres problèmes qui ont pu causer la chute du jockey.