« Le gouvernement s’est engagé à encourager la production locale de cultures vivrières et à soutenir le développement agricole durable par le biais de divers programmes ». C’est ce qu’a déclaré le Premier ministre lors du lancement d’un atelier sur le thème « Entreprendre pour l’auto-suffisance », qui s’est tenu au conseil de district de Moka, ce jeudi 17 décembre.

L’atelier est une initiative du Citizen’s Advice Bureau et de la National Development Unit en collaboration avec la Development Bank of Mauritius Ltd, le Food and Agricultural Research and Extension Institute et le National Women’s Council.

Dans son discours, le Premier ministre Jugnauth a souligné que Maurice reste vulnérable à la menace posée par la pandémie de COVID-19, d’où la nécessité de l’autosuffisance pour générer une augmentation de la production locale. Il a déclaré que même s’il n’y a pas de pénurie de produits agricoles sur le marché, il est important d’augmenter la production et la consommation locale.

« L’atelier permettra de sensibiliser davantage la population aux possibilités de culture et de faciliter l’accès à divers programmes », a-t-il soutenu.

Le chef du gouvernement a souligné la nécessité de réfléchir à de nouveaux moyens d’éviter la dépendance à l’égard de l’importation de biens, qui, selon lui, entraînera des gains économiques. Le gouvernement, a-t-il souligné, a mis en place plusieurs programmes de soutien pour encourager la production locale et l’esprit d’entreprise chez les femmes et les jeunes.

La ministre de l’Education, Leela Devi Dookun-Luchoomun, le ministre du Commerce, Yogida Sawmynaden, et d’autres ministres étaient également présents.