- Publicité -

Environnement vert et sain :  Les bureaux du futur

Le réaménagement du territoire et de l’espace est une problématique qui devrait être adressée à tous les niveaux. Encore plus aujourd’hui. Ainsi, avec covid les discussions sur les bâtiments green, avec aération et ventilation naturelle ont repris, et avec une société qui se tourne davantage vers le (télé)travail, repenser la conception des bureaux est devenue primordiale. À Maurice, Oficea, filiale spécialisée dans la location d’espace de bureaux, du groupe ENL, existe depuis 2020 et a déjà adopté la tendance des bureaux « green ». Marché niche, l’entreprise propose au-delà d’un simple espace pour travailler, un nouveau mode d’emploi, ecofriendly, pour les futurs employeurs et employés. Reportage.

- Publicité -

10h30. Nous avons rendez-vous à la ENL House, au Business Park de Vivéa à Moka. Ancienne usine sucrière, les lieux ont été transformés en espace de bureaux moderne, tout en gardant le cachet historique des lieux. Loin des bureaux à cloison, des « cubicles » que l’on retrouve un peu partout à Maurice, Oficea propose une architecture bien pensée pour le bien-être des employés avant tout. Sandrine Doger de Séville, Brand Manager chez Oficea nous explique qu’avec la Covid, il est devenu encore plus important de repenser nos bâtiments, et surtout nos espaces bureaux, qui au final sont devenus des espaces de vie. « Oficea a été lancé en janvier 2020, pour soutenir les bureaux dans la Smart City de Moka qu’ENL possédait avant. On se positionne comme le spécialiste de la location des bureaux à Moka avec une approche sustainable et des bâtiments qui dans le futur vont être “green by design” avec la certification LEED », dit-elle.

L’ENL House est un exemple du bâtiment vert du futur

les bienfaits sur la santé mentale 

Ainsi, les bureaux favorisent une luminosité et une aération naturelle, avec pour objectif d’aider la planète en dépensant moins d’énergie, mais aussi d’aider les employés qui y passent la majeure partie de leur temps. « Un des critères d’évaluation de la certification LEED, que tous nos bâtiments possèdent, prend en considération des bienfaits justement sur la santé mentale des individus », dit-elle. À Vivéa Business Park, l’on ne se croirait pas dans un espace de travail. Tout y est : espaces verts, jardins, terrain de pétanque… bref, on est loin des bâtiments imbriqués l’un dans l’autre de la capitale ! « Les bureaux d’Oficea se situent dans trois Business Park, qui sont Bagatelle, Telfair et Vivéa et on a, au total, un portefeuille de 30 000 mètres carrés de bureaux, soit 13 bâtiments. » Sandrine Doger de Spéville nous explique par ailleurs que malgré la Covid, les affaires continuent de marcher et soutient que « la demande est bien là. »Un signal fort, qui démontre que l’employeur mauricien réfléchit davantage à sa planète et de facto à son bien-être. « Après la Covid, on a loué 1 200 mètres carrés à de nouveaux locataires, donc oui bilan positif malgré la pandémie. Aussi, la location des bureaux d’Oficea est le main yielding asset d’ENL », dit-elle.

Hormis, les bâtiments green, ces nouveaux espaces de bureaux ont commencé à se mettre à l’ « e-mobilty », ainsi des pistes cyclables ont été aménagées dans Vivéa Business Park et des trottinettes et Vélos électriques sont disponibles aux employés qui pourront se rendre à leur rendez-vous dans Moka à vélo. Une pratique de plus en plus courante d’ailleurs dans Moka, avec notamment la Smart City de Moka qui met à disposition des aires de stationnement, entre autres pour les utilisateurs de vélo ou de trottinettes. Une pratique qui pourrait, et devrait d’ailleurs, s’étendre à d’autres villes et villages de l’île, avec notamment des débats sur la mobilité durable.

La Piazza est un espace de vie où les employés peuvent faire une pause casse-croûte ou une pause Baby foot
Les pistes cyclables, une réalité à Moka et pourquoi pas dans d’autres régions de l’île ?

Presque tous les bâtiments de Vivéa Busines Park sont dotés de panneaux solaires qui alimentent les bureaux

 

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour