En vue de la proclamation prochaine des résultats du Higher School Certificate prévue pour le 17 septembre, les universités se préparent à accueillir des nouveaux étudiants. Comparativement aux années précédentes, les demandes reçues à ce jour sont plus ou moins constantes. Les dispositions ont été prises pour permettre aux étudiants de poursuivre leurs études dans les meilleurs conditions.

Environ 6000 inscriptions ont déjà été enregistrées du coté de l’Université de Maurice. Avec la fermeture des frontières ainsi que les emplois et revenus incertains, les établissements tertiaires locaux semblent être une option plus favorable. Ainsi comparativement aux précédentes années, le Public Relations Officer note « une augmentation dans les demandes ». Même constat positif pour Open University of Mauritius dont le nouveau semestre a déjà commencé depuis le 7 aout 2021 avec autour de 1400 étudiants acceptées sur 2600 demandes. À ce propos Roy Beesoon, Responsable officer, Marketing and Public Relations indique « Malgré le contexte difficile  l’Open University demeure toujours l’université de prédilection pour ceux qui veulent étudier tout en travaillant ». Pour sa part, l’University of Technology of Mauritius a pris la décision d’étendre sa date d’inscriptions jusqu’au 27 septembre car avec la pandémie « nous notons une légère baisse dans les demandes. Il faut attendre la proclamation des résultats des examens du HSC pour avoir un chiffre réel». Il espère cependant atteindre entre 700 à 800 demandes d’ici octobre, ce qui amènera un total d’environ 3800 étudiants.

Cours et examens revus

L’Université de Technologie de Maurice a aussi réaménagé son mode de fonctionnement en attendant un retour à la normale. Ainsi pour ce semestre, il n’y a pas eu d’examens mais des évaluations. Du coté de Réduit, les cours de l’UOM se font majoritairement en ligne. Cependant : « Les travaux pratiques, quand les étudiants en sont autorisés, ils se font sur le campus en respectant toutes les mesures sanitaires ».

Les mêmes protocoles sont appliqués pour la tenue des examens. Avant même la pandémie, l’Open University of Mauritius préconisait l’enseignement par la méthode mixte ou la formation ouverte et à distance, c’est-à-dire, par le biais de la technologie, des tutorats en ligne ou des tutorats sur campus. Une option permettant aux étudiants de mieux gérer leur temps. Les contenus pédagogiques sont ainsi sur une plateforme dédiée au e-learning où le chargé de cours établit l’interaction et l’apprentissage voulus. Actuellement, l’Open University organise des examens en ligne pour la période juillet-septembre 2021 pour la première fois. Si la possibilité de prendre les examens en présentiel a été aussi proposée aux étudiants qui ne peuvent le faire en ligne, l’établissement note que la grande majorité a opté pour les examens en ligne. Pour relever ce défi l’université a utilisé un maximum de moyens technologiques et des logiciels comme Google Classroom. Sans compter  qu’un document établissant les procédés techniques (Online Examination Guidelines) et plusieurs helplines ont été mis à la disposition des candidats pour garantir le bon déroulement des examens en ligne. Et pour ceux qui ont optes pour les examens en salle de classe, « les protocoles établis par les autorités sont appliqués à la lettre ».