Photo illustration

Les candidats mauriciens n’avaient pas participé à cette épreuve en raison des risques liés au Covid-19

C’est l’incompréhension totale dans les collèges depuis hier, après la publication des résultats du School Certificate (SC). Les candidats ont constaté qu’ils ont été attribués de note pour le papier 3 d’anglais, soit l’épreuve orale. Or, ils n’ont pas pris part à cette épreuve suivant une décision du ministère de l’Éducation. Avec ce cafouillage, le doute sur la pertinence même des résultats dans leur ensemble s’est installé.

Sur quoi Cambridge International Examinations (CIE) s’est-il basé pour octroyer de note aux candidats ayant subi leurs examens de SC de mars à juin dernier ? C’est le grand mystère depuis hier et personne ne semble être en mesure de donner des explications à cette situation. Entre-temps, dans les établissements secondaires, les recteurs sont assaillis de questions des parents, en particulier ceux dont les enfants ne pourront accéder en grade 12, faute d’un Credit en anglais.

C’est notamment le cas au Curepipe College, durement frappé par la pandémie en pleine période d’examen. Neetesh Sewpal, le recteur, explique qu’un grand nombre d’étudiants ont obtenu quatre Credits, mais auraient pu accéder en grade 12 si leur résultat en anglais était meilleur. « Des parents sont venus me demander des explications. Ils veulent comprendre pourquoi leurs enfants ont eu 5 en Oral English et leurs camarades ont eu 2, alors que personne n’a pris part à cette épreuve. Cette note de 5 attribuée a sans doute privé les candidats concernés d’un Credit de plus. Les parents sont très en colère », dit-il.

Il rappelle que cette épreuve orale se fait généralement sur place et qu’il n’y a pas de forecast pour cela. « On ne peut donc pas dire qu’on s’est basé sur le forecast. On ne peut non plus, se baser sur la performance écrite d’un candidat pour évaluer son niveau oral. Cela ne fait pas de sens. J’espère que le MES viendra nous éclairer à ce sujet. J’ai essayé d’avoir des explications, mais personne n’a été en mesure de me donner une explication », fait-il encore ressortir.

Rappelons qu’en raison de la résurgence de Covid-19 dans le pays en mars dernier, le ministère de l’Éducation avait pris la décision d’annuler l’examen d’Oral English, en raison des risques sanitaires. Par la suite, le papier 1 avait aussi été annulé, en raison d’un avis de pluies torrentielles en vigueur dans le pays. Les candidats de SC ont donc en tout et pour tout, passé un papier d’anglais sur trois. La VPM et ministre de l’Éducation, Leela Devi Dookun-Luchoomun avait assuré que l’examinateur appliquerait le critère de Special Consideration dans ce cas précis.

La note attribuée en Oral English fait-elle partie de cette politique ? Dans ce cas, comment se fait-il que les notes diffèrent ? Autant de questions que se posent les candidats et leurs parents, qui veulent que justice soit faite, à ceux qu’une telle situation aurait pu pénaliser. Neetesh Sewpal demande au ministère de l’Éducation de légiférer et de chercher une solution, vu que les étudiants ont été particulièrement affectés par la situation sanitaire.

Rappelons que pour accéder en grade 12, les étudiants doivent avoir 5 Credits et un Pass, au minimum en anglais. Toutefois, pour ceux qui choisissent l’anglais comme matière principale, ils devront impérativement avoir un Credit.