- Publicité -

Accidents de la route : 89 personnes ont perdu la vie depuis début janvier

Quatre-vingt-neuf personnes ont perdu la vie sur nos routes depuis janvier, soit 76 hommes et 13 femmes, alors qu’il y avait un de moins à pareille époque l’année dernière. Les Casernes centrales restent toutefois prudentes sur ces chiffres étant donné que le pays était en confinement pendant presque deux mois et qu’il y avait moins de véhicules en circulation.

- Publicité -

Les motocyclistes restent la catégorie la plus vulnérable avec 46 morts cette année, soit plus de la moitié des victimes qui sont décédées dans les accidents. La police a enregistré 19 piétons morts et s’ensuivent neuf passagers décédés, sept conducteurs, cinq passagers en croupe et trois personnes à vélo. Tous ont péri dans 86 cas d’accident. Avec le nombre de décès dans la catégorie des motocyclistes, les Casernes centrales comptent intensifier les Stop and Check Operation, surtout le soir dans les périphéries des villes.

« Normalement, la police peut contrôler entre 500 et 1 000 motos quotidiennement lors de ce genre d’opération », explique-t-on du côté de la Traffic Branch.

Par ailleurs, les Casernes centrales travaillent sur un plan à l’intention des usagers de la route à l’approche de décembre et des fêtes de fin d’année. « La police va intensifier les campagnes de sensibilisation à travers les médias où elle ciblera principalement la conduite en état d’ébriété ou sous l’influence de la drogue », indique-t-on. Il y aura plusieurs unités qui vont travailler ensemble pour des “road blocks”, notamment la Special Mobile Force et la Special Support Unit.

La police compte aussi surveiller les rallyes illégaux entre motos qui se déroulent, surtout les vendredi et samedi soir. La Traffic Branch prévient qu’elle sévira encore plus dans les prochaines semaines contre les cas d’excès de vitesse, “inefficient silences”, “drink and drive”, entre autres.

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour