Jean Barry Hoffted, un mécanicien de 41 ans, a été appréhendé mardi soir au jardin Les Salines alors qu’il avait en sa possession un peu plus de 150 grammes d’héroïne valant Rs 2,2 millions. L’équipe du sergent Sun Yun Fong avait eu des renseignements sur la présence d’un individu suspect, qui était assis sur un banc seul alors que sa moto était à côté de lui.

Jean Barry Hoffted ne cessait de regarder autour de lui et inspectait son portable de temps en temps. Les policiers ont pris place dans le jardin où ils le surveillaient. Ils soupçonnaient que cet habitant de Beau-Bassin devait remettre de la drogue à un individu lors d’un rendez-vous dans le jardin. Après un ultime regard sur son portable, le suspect est monté sur sa moto et il a fait un tour dans le jardin avant de prendre la direction de la sortie. C’est alors que les membres de l’ADSU l’ont interpellé en déclinant leur identité. Ils l’ont soumis à une fouille et un sachet en plastique contenant de l’héroïne a été saisi. Jean Barry Hoffted avait aussi sur lui une balance électronique contenant des traces de drogue.

Interrogé sur la provenance de cette substance, il a déclaré avoir ramassé cette drogue dans les alentours. Il a nié qu’il avait rendez-vous avec un client. La police l’a conduit aux Casernes centrales alors que l’héroïne a été mise sous scellés. La police a mis sous séquestre sa moto.

Au quartier général de l’ADSU, la police a saisi son téléphone portable, qui sera décrypté après l’obtention d’un ordre judiciaire. Jean Barry Hoffted a une nouvelle fois nié toute connaissance de la provenance de cette drogue. Mais l’ADSU lui a fait remarquer qu’il n’avait pas contacté la police lorsqu’il a dit avoir « ramassé » cette drogue. Les enquêteurs ont appris que le quadragénaire n’est pas fiché pour délit de drogue. Les soupçons de la police sur la provenance de cette drogue portent sur un réseau opérant dans la région des basses Plaines-Wilhems.

Après les procédures pour son arrestation, Jean Barry Hoffted a été placé en détention hier soir. Il est attendu au tribunal de Port-Louis ce mercredi où il doit faire face à une accusation provisoire de « possession of heroin for the purpose of delivering ».

Par ailleurs, l’ADSU et les éléments de la Customs Anti Narcotics Section ont renforcé leur vigilance à l’aéroport SSR où ils ont passé au scanner une cinquantaine de bagages des passagers sur les vols MK 219 et MK 131 en provenance de l’île de La Réunion et MK 141 en provenance de Rodrigues. Aucun élément incriminant n’a été trouvé.