Vinod Appadoo, Senior Adviser au PMO (à dr), en conversation à Moka avec le SP Dawon, témoin assigné

La présence de l’ancien commissaire des prisons, Vinod Appadoo, n’est pas passée pas inaperçue, lors des travaux de l’enquête judiciaire pour faire la lumière sur le décès suspect de Soopramanien Kistnen, lundi. S’il avait été vu lors des premières audiences, c’est lors de l’audition du frère de la victime, Govinden Kistnen, qu’il s’est particulièrement fait remarquer.

Avec le “break” un peu après midi, la magistrate a demandé au frère de la victime de demeurer en cour et de ne parler à personne. Or, Govinden devait quitter la salle d’audience. Lorsque des explications lui ont été réclamées, il a expliqué qu’il discutait avec son “watching brief”, Me Siddartha Hawaldar.

Or, Me Roshi Bhadain devait revenir à la charge, avançant que le témoin conversait avec Vinod Appadoo, qui est désormais affecté au Prime Minister’s Office, une fois en dehors de la salle d’audience. Vinod Appadoo a aussi été aperçu en train de discuter avec le surintendant de police Bawon dans l’enceinte du tribunal de Moka.

Le SP Bawon est le supérieur du constable Abeeram, affecté au PIOR, qui devra venir expliquer en cour pourquoi certains enregistrements de caméras CCTV du 16 octobre ont disparu. Le principal intéressé a nié toute ingérence dans le déroulement de cette enquête judiciaire.