• Le haut gradé, cité par Vivek Ramphul, devrait être entendu pour un « further statement »

Le récidiviste Vishal Shibchurn a été doublement identifié hier au CCID par l’internaute Fardeen Okeeb et le mécanicien Vivek Ramphul, comme étant un des membres présents à Petit-Raffray et Cottage le 7 janvier. Dans un premier temps, le principal concerné avait refusé de participer à une parade d’identification, en insistant qu’il souhaitait plutôt un exercice de confrontation. Fardeen Okeeb n’a pas objecté et devait lancer que « li ti prezan dan Cottage » en pointant le récidiviste.

Ce dernier a une nouvelle fois nié les accusations portées contre lui. Sauf que Vivek Ramphul devait lui aussi confirmer les propos de Fardeen Okeeb en soutenant que, même si Vishal Shibchurn portait un masque le jour de l’agression, il l’avait reconnu. Outre Vishal Shibchurn, Yajesh Oogur dit Ronron et Nevill Jumungall ont eux aussi été convoqués hier au CCID, où Vivek Ramphul les a positivement identifiés comme faisant partie du gang qui a agressé Fardeen Okeeb.

Le mécanicien avance qu’il les connaît depuis longtemps. « Ronron monn zwenn li souvan kan mo ti ek Manan Fakoo ». Et d’ajouter que, le jour du délit, Ronron portait un jean, un t-shirt, une paire de tennis et qu’il avait caché son visage avec un morceau de tissu noir. Quant au dénommé Nevill Jumungall, il dit l’avoir déjà vu dans le passé et surtout devait confirmer qu’ils ont participé à un défilé qui avait fait polémique l’année dernière après que certains participants ont sorti des sabres (en plastique !). « Nevill abit larout Bassin. Enn parti defile ti demar depi so lakaz », a expliqué Vivek Ramphul.

Il avance qu’en se rendant chez Fardeen Okeeb, Nevill Jumungall portait un pardessus bleu, une casquette et un masque médical. Quant à Vishal Shibchurn, le mécanicien dit l’avoir reconnu par sa voix. « A enn sertin moman kan Manan Fakoo pe dir aret bate, enn diskision ti lever. Monn tann Vishal dir aret bate. Mo finn rekonet li par so lawva », a-t-il dit. Après l’exercice d’identification, Vishal Shibchurn, Yajesh Oogur et Nevill Jumungall ont été autorisés à rentrer chez eux. Le suspect Senna Buldorun, beau-frère d’un ministre, n’a lui pas répondu présent à cet exercice d’identification, étant souffrant.

Par ailleurs, le haut gradé mentionné par Vivek Ramphul, a été entendu par le CCID mercredi. Il a confirmé avoir reçu un appel de Manan Fakoo qui lui avait dit que « mo pe al fer enn travay dan lenor ». Le policier a appelé l’OPS Room de la Northern Division un peu plus tard pour savoir si un quelconque incident a été rapporté. Ce n’est que le lendemain qu’il dit avoir appris qu’une personne a été retrouvée blessée à Cottage. Selon lui, « la victime n’arrivait pas à parler et il n’a pu donner sa version ».

Le haut gradé explique qu’à ce moment, il n’était pas en présence d’informations que c’était un cas d’agression et qu’il n’a donc fait aucun lien avec l’appel de Manan Fakoo. Le haut gradé sera appelé plus tard pour d’autres détails concernant sa version. Le CCID s’intéresse à trois policiers qui ont été aperçus dans les parages de la maison de Fardeen Okeeb lors de l’arrivée d’une bande. Les enquêteurs ont reçu des informations que ces officiers ne seraient pas intervenus quand la victime se faisait agresser.