– Ce médaillé d’argent des JIOI de 2019 et son frère Brandon Denis, en possession de 2,92 kg d’héroïne, inculpés

Le boxeur Louis Jean Hugues Mikey Denis (30 ans) a dit faire face à des difficultés financières après son arrestation par l’Anti Drug and Smuggling Unit (ADSU) avec Rs 43,8 M d’héroïne à Albion, lundi, en compagnie de son jeune frère Louis François Brandon Denis (27 ans). Le trentenaire a confirmé qu’il détient un local à Albion où il vend de la viande. Sauf que ces derniers temps, il n’a pas ouvert son local, disant faire face à des difficultés financières.

Néanmoins, il n’a pipé mot sur la provenance de la drogue et à qui il devait la remettre. Ce médaillé d’argent aux derniers Jeux des Îles de l’océan Indien (JIOI) de 2019 à Maurice n’a pas voulu expliquer comment il est tombé dans la drogue. D’ailleurs, la police a confirmé qu’il a un “clean record”, n’ayant jamais été inquiété par la justice dans le passé, contrairement à son frère qui a été arrêté en 2012 pour une affaire de vol. Les deux ont été inculpés au tribunal de Bambous sous une accusation provisoire de “possession of heroin for the purpose of distribution with an averment of trafficking” et ils demeurent en détention préventive.

Depuis plusieurs jours déjà, l’équipe du chef inspecteur Jagai de l’ADSU de la Western Division avait mis sous surveillance les deux frères, surtout Brandon Denis, qui a été aperçu avec les membres d’un réseau de drogue dans la région de Roche-Bois. D’ailleurs, le jeune homme réside non loin d’un lieu où des dealers écoulent de la drogue en abondance. En 2018, un gros déploiement de la police avait rasé plusieurs cases qui servaient de locaux pour la vente de la drogue. Mais les structures ont depuis refait leur apparition. Ainsi, des policiers se sont mis à surveiller discrètement certaines personnes fréquentant ce lieu.

Lundi, ils ont aperçu Brandon Denis quittant Roche-Bois sur une moto Pulsar. Les policiers n’ont pu le suivre à cause de la circulation, mais des instructions ont été données pour placer des officiers à Albion où réside son frère. Ce dernier n’avait pas ouvert sa “meat shop”, laissant penser qu’une transaction de drogue allait être conclue. Après des heures d’attente, c’est à la jonction de l’avenue Empereur à Albion que l’ADSU est tombée sur les deux frères avec le boxeur qui était au volant d’un 4×4. Craignant qu’ils puissent se débarrasser de la drogue en cas de filature, l’ADSU a préféré les intercepter sur place. C’est dans le véhicule que la police a mis la main sur trois sachets renfermant de l’héroïne.

Par la suite, les deux frères ont été conduits au domicile de Mickey Denis sur la route Royale à Albion pour une fouille où rien d’incriminant n’a été trouvé. Idem chez Brandon Denis, rue Alfred Besnard, à Roche-Bois. La police soupçonne qu’ils étaient partis récupérer cette drogue sur une plage du littoral ouest. Mais les frères sont restés silencieux à ce sujet ainsi que sur l’identité des autres membres de ce réseau de drogue. La police compte examiner leurs portables pour tenter d’avoir des renseignements pouvant déboucher sur d’autres arrestations. Cette enquête se déroule sous la supervision de l’ASP Jankee.